•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Entente de principe avec VIA Rail pour le Sentier récréatif de Prescott et Russell

Un panneau indiquant sentier récréatif devant une route et une barrière.

La Corporation du Sentier récréatif de Prescott et Russell est sur le point d’acquérir le corridor de 72 kilomètres.

Photo : Radio-Canada / Denis Babin

Après de longues négociations, la Corporation du Sentier récréatif de Prescott et Russell (CSRPR) est sur le point d’acquérir le corridor de 72 kilomètres en vertu d’une entente de principe conclue avec son actuel propriétaire, l’entreprise VIA Rail.

Le transporteur ferroviaire a confirmé la nouvelle par voie de communiqué, mardi matin.

C’est une bonne nouvelle [pour les utilisateurs du sentier], parce que, maintenant, il va y avoir une fondation avec une direction permanente. Le but [...] est d’en faire un outil pour le public, un sentier multi-usage, mentionne le directeur de la CSRPR, Pascal Roy.

Une affiche indiquant un sentier pour motoneiges le long d'un chemin.

Le sentier récréatif de Prescott et Russell, dans l'est ontarien

Photo : Radio-Canada / Denis Babin

Cette entente de principe est le résultat de pourparlers de plusieurs mois entre VIA Rail, la CSRPR ainsi que les Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) qui demeurent responsables de la gestion du sentier récréatif jusqu’à ce que la transaction soit officialisée.

Le directeur de la CSRPR avoue que la bonne foi montrée par les trois parties lors des discussions a grandement contribué à faire débloquer le dossier.

[Tout le monde] voulait une combinaison gagnante pour le maintien du sentier récréatif. [...] Il y a eu une très belle collaboration en toute transparence. Et aujourd’hui, c’est le fruit de ces efforts-là, ajoute Pascal Roy.

Le rôle des CUPR reste à définir

Bientôt dégagés de leurs responsabilités à l’égard du sentier récréatif, les CUPR ont quand même l’intention de jouer un rôle actif dans la suite des choses. Mais ce rôle reste à définir.

Un homme se fait prendre en photo dehors, derrière lui se trouve un abri.

Le président des Comtés unis de Prescott et Russell et maire d’Alfred-Plantagenet, Stéphane Sarrazin

Photo : Radio-Canada / Denis Babin

Dans les prochaines semaines, on aura des discussions avec nos maires pour savoir quelle sorte d’appui on peut donner [à la CSRPR]. [...] Je pense que les maires vous diraient que, plus les organismes sont actifs, plus ils font de quoi dans notre région, plus [les CUPR] sont prêts à aider, indique le président des CUPR et maire d’Alfred-Plantagenet, Stéphane Sarrazin.

Inauguré en 2006, le Sentier récréatif de Prescott et Russell traverse le territoire des CUPR, du canton de Hawkesbury Est dans l’est jusqu’à la Cité de Clarence-Rockland dans l’ouest.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !