•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les services de jeu par abonnement gagnent en popularité, selon un sondage

Une image promotionnelle montrant les mains de deux personnes tenant des manettes de Switch pendant qu'un écran affiche une partie de Mario Bros.

Nintendo propose, par exemple, son service Switch Online qui permet de jouer à de nombreux jeux classiques du catalogue du géant japonais.

Photo : Nintendo

Radio-Canada

Apparus depuis quelques années, les services de jeu par abonnement tels qu'Apple Arcade, Nintendo Switch Online et Xbox Game Pass ont de plus en plus d’adeptes, selon un sondage Léger commandé par le studio Gameloft Montréal.

Ces plateformes permettent de proposer un accès illimité à un vaste catalogue de jeux moyennant un prix d’abonnement, le plus souvent mensuel.

Nintendo, par exemple, utilise son service Switch Online pour mettre en valeur de nombreux jeux de son vaste catalogue destiné à l’origine à ses consoles qui ne sont plus sur le marché.

Au Québec, un quart des joueuses et joueurs de jeux vidéo ont dit payer pour des services du genre. Dans l’ensemble du pays, cette proportion passe à 34 %.

Ces services vont certainement voir leur popularité croître, étant donné qu’en à peine quelques années, nous avons déjà rallié plus d’un tiers des joueurs canadiens, affirme dans un communiqué Matthieu Dupont, directeur du studio Gameloft Montréal, qui offre ses propres jeux sur Apple Arcade.

Si l'on achète encore des jeux en ligne ou en magasin, les jeux free-to-play (F2P, gratuits pour jouer), comme l’ultrapopulaire Fortnite, où l'on ne fait des achats que pour des bonus comme des costumes (skins), par exemple, sont les préférés de 56 % des joueuses et joueurs au pays.

Le sondage confirme par ailleurs la place prédominante qu’ont prise les appareils mobiles dans l’industrie vidéoludique, le support le plus utilisé par 78 % des adeptes de jeux vidéo au Canada.

La firme Léger a mené un sondage en ligne auprès de 1930 personnes au Canada, dont 800 résidant au Québec, du 8 au 11 octobre 2021.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !