•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Santé Canada autorise le vaccin de Pfizer en 3e dose pour les 18 ans et plus

Des fioles du vaccin Comirnaty de Pfizer-BioNTech.

L'utilisation du vaccin Comirnaty de Pfizer-BioNtech comme dose de rappel est autorisée au Canada pour les personnes de plus de 18 ans.

Photo : Associated Press / Paul Zinken/dpa

Radio-Canada

L’institution fédérale, qui avait reçu le 1er octobre dernier une demande d’approbation de Pfizer-BioNTech pour l’utilisation de son vaccin comme dose de rappel, a finalement donné son feu vert à l’utilisation de ce vaccin pour prolonger la protection des Canadiens contre la COVID-19.

Le vaccin de rappel est autorisé pour les adultes de 18 ans et plus, et doit être utilisé au moins six mois après que la personne a complété la première série de vaccins, explique Santé Canada dans un communiqué publié mardi.

« Après avoir effectué un examen complet et indépendant des preuves, le ministère a déterminé que le vaccin anticovidique de rappel Comirnaty répondait aux exigences strictes en matière d'innocuité, d'efficacité et de qualité. »

— Une citation de  Santé Canada

Un vaccin de rappel est une dose qu’on administre généralement un certain temps après l’injection des doses primaires d’un vaccin afin de prolonger la protection contre la maladie, dans ce cas-ci la COVID-19.

Le vaccin de rappel est conçu pour étendre la protection contre la COVID-19 sur une plus longue période, précise Santé Canada.

Pfizer a également soumis un vaccin aux experts de Santé Canada à la mi-octobre en vue de commencer à vacciner les enfants de 5 à 11 ans au pays. Or, l'institution fédérale n'a pas encore donné son feu vert pour l'immunisation de cette partie de la population.

Le laboratoire américain Moderna, qui produit aussi un vaccin à ARN messager contre la COVID-19, a également déposé une demande au début d'octobre pour que son vaccin soit autorisé en dose de rappel.

À la lumière des connaissances scientifiques dont elle dispose, Santé Canada assure que la vaccination actuellement en vigueur constitue toujours une protection solide contre les formes graves de la COVID-19 ainsi que les hospitalisations et les décès attribués à la maladie.

Mardi après-midi, le gouvernement du Québec a annoncé qu’il offrirait une dose de rappel à tous les Québécois de 70 ans et plus et à ceux qui ont reçu au préalable deux doses d'AstraZeneca.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !