•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prix de poésie Radio-Canada 2021 : les coups de cœur du comité de sélection

Un montage photos du comité de sélection du Prix de poésie Radio-Canada 2021.

Les membres du comité de sélection : Noémie Pomerleau-Cloutier, Félix Perkins, Laura Doyle Péan et Chloé LaDuchesse

Photo : Laurence Grandbois Bernard, Éditions Perce-Neige, Rusk, Bennett Malcolmson

Radio-Canada

Il ne reste que 23 auteurs et autrices en lice pour le Prix de poésie Radio-Canada 2021. En attendant de connaître les cinq finalistes, le 18 novembre, voici les noms de ceux et celles qui méritent le prix, selon les lectrices et lecteurs qui ont sélectionné les poèmes de la liste préliminaire. Le jury sera-t-il d'accord avec leurs choix?

Le choix de Laura Doyle Péan

  • 10 secondes, de Loup Gauthier : Il existe bien peu de règles en poésie, si ce n’est de dire les choses autrement. Plusieurs conseils sont cependant partagés fréquemment dans les cercles et ateliers d’écriture, par les réviseur.e.s et éditeurs.rices : show, don’t tell et dire beaucoup en peu de mots. L’auteur a suivi ces conseils de façon remarquable, produisant un texte poignant sur les sentiments d’injustice et de peur ainsi que le désir d’effacement pouvant survenir chez un.e enfant victime d’abus sexuels. Les images fortes et recherchées, le travail de la chute, la voix sensible et calculée ainsi que la construction bien ficelée et le (re)travail apparent du texte – aucun mot n’est de trop – font de 10 secondes une suite de poèmes exemplaire.

Le choix de Chloé LaDuchesse

  • l’écran est une nuit dont je suis le rappel, d'Alex Noël : La suite poétique évoque la vulnérabilité d’un adolescent queer qui découvre sa sexualité. Exposé devant sa webcam, il est un corps immatériel, se cherche entre les pixels. Le texte raconte la prédation dont il est l’objet, rendue possible par la honte et l’isolement, et expose, après coup, la violence de cette "chasse aux garçons", dont les proies sont nombreuses. Sans concession, à coup de vers tranchants, la voix poétique écrit pour reprendre le contrôle de son histoire et rompre définitivement avec le silence. Un texte puissant.

Le choix de Félix Perkins

  • Morceaux de casse-tête, de Mathieu Dufort : Ce texte séduit par son sens de la répartie totalement hors du commun! On peut s’attendre à un punch à chaque strophe, mais on ne peut jamais le prévoir. On crée des liens entre des thèmes qui n’ont pas souvent l’occasion d’être dans la même cour, et on en prend plein la gueule! Absurde, tordant, ecclésiastique et intrépide sont les bases de ce texte totalement génial!

Le choix de Noémie Pomerleau-Cloutier

  • Filles-fendues, de Clarence Lampron : Un texte d’une hargne et d’une rage peu communes, d’une violence vengeresse crue. Il m’a fait sacrer d’étonnement à haute voix à plusieurs reprises. Il s’agit pour moi d’un manifeste de la colère avec une filiation assumée, comme un hommage, à la fougue de Josée Yvon. Je le vois comme un retour du balancier, un coup de poing à la face d’un monde qui broie trop souvent les femmes et les personnes marginalisées : "on va tout faire sauter / nous ne serons plus dépecées fracturées disséminées / les filles-crevées prennent les armes et descendent dans la rue / les bâtardes les putains les délinquantes les avortées / les butchs les fendues les fourrées les sous-payées / les criss de laides les pas fourrables les criss de folles les esti de connes toutes les petites filles éventrées assassinées démembrées / toujours les violentées / on va tout décâlisser".

Les membres du comité de sélection du Prix de poésie Radio-Canada 2021

Elle tourne la tête à gauche.

Laura Doyle Péan est membre du comité de sélection du Prix de poésie Radio-Canada 2021

Photo : RUSK

Ex-libraire, activiste et artiste multidisciplinaire, Laura Doyle Péan a publié Cœur Yoyo (Mémoire d'encrier) en août 2020, un recueil de poèmes qui s'est hissé parmi les finalistes du Prix littéraire des enseignant.e.s de français. L’artiste haïtiano-québécois.e a participé à plusieurs productions avec l’Espace de la diversité et est membre du collectif artistique féministe Les Allumeuses.

Elle regarde la caméra.

Chloé LaDuchesse est membre du comité de sélection du Prix de poésie Radio-Canada 2021

Photo : Bennett Malcolmson

Finaliste aux Prix littéraires du Gouverneur général 2021 pour son recueil de poésie Exosquelette (Mémoire d'encrier), Chloé LaDuchesse est également l'autrice du recueil Furies, paru en 2017. Elle a signé des textes dans les revues Estuaire, Le Sabord, Exit, Moebius et Open Minds Quarterly, en plus d'avoir été la cinquième poète officielle de la Ville de Sudbury.

Il sourit à la caméra, devant un mur en bois.

Félix Perkins est membre du comité de sélection du Prix de poésie Radio-Canada 2021

Photo : Éditions Perce-Neige

Natif d’Edmundston, le jeune auteur d'origine wendate Félix Perkins a publié son premier recueil de poèmes plus tôt cette année, Boiteur des bois (Perce-Neige).

Elle regarde la caméra, posée devant un lac.

Noémie Pomerleau-Cloutier est membre du comité de sélection du Prix de poésie Radio-Canada 2021

Photo : Laurence Grandbois Bernard

Finaliste au Grand Prix du livre de Montréal 2021 pour son recueil de poésie La patience du lichen (La Peuplade), Noémie Pomerleau-Cloutier est formatrice en alphabétisation populaire. Elle s’implique pour l’accès à l’éducation à tout âge et dans des projets qui démocratisent la poésie. Son premier recueil, Brasser le varech, est paru en 2017.


Véritable tremplin pour les écrivaines et écrivains canadiens, les Prix de la création Radio-Canada sont ouverts à toute personne qui écrit, de façon amateur ou professionnelle. Ils récompensent chaque année les meilleurs récits (histoires vécues), nouvelles et poèmes inédits soumis au concours.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !