•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La rivière des Outaouais désormais navigable... sur Internet

Deux personnes dans une chaloupe à moteur. L'une d'elles tient un long bâton muni d'un dispositif à son sommet.

Laura Reinsborough, de l'organisme Garde-rivière des Outaouais, avec le photographe Brian Redmond qui installe son appareil photo à six objectifs à la proue du bateau.

Photo : Gracieuseté : Meredith Brown

Radio-Canada

Plus besoin d'un bateau et d'un gilet de sauvetage pour traverser une partie de la rivière des Outaouais. Une bonne connexion Internet suffit.

Grâce aux efforts de Garde-rivière des Outaouais, un organisme qui défend la rivière qui sépare Ottawa et Gatineau, ainsi que du photographe de Chelsea, Brian Redmond, une portion de la rivière qui longe la colline du Parlement peut maintenant être parcourue sur Google Street View.

Le 7 octobre, M. Redmond et une petite équipe de Garde-rivière des Outaouais ont pris un bateau du Rockcliffe Yacht Club, près de l'île Kettle, en amont de la colline du Parlement, jusqu'à l'île Victoria.

À l'avant du bateau, M. Redmond a installé son appareil photo à six objectifs, celui qu'il utilise pour documenter les lieux qu'il visite en tant que l'un des photographes de confiance de Google Street View.

Une rivière plus accessible

C'était une journée parfaite. Nous attendions le beau temps depuis un certain moment, se souvient M. Redmond.

Le projet était en fait l'idée d’une ancienne garde-rivière, Meredith Brown, a déclaré Laura Reinsborough, qui a pris la direction générale de l'organisation le mois dernier.

L'idée de présenter une partie de la rivière des Outaouais sur Google Street View, a déclaré Mme Reinsborough, est d'offrir aux gens une nouvelle perspective sur la région, en particulier à ceux qui ne peuvent pas sortir eux-mêmes sur la rivière.

Trois personnes qui sourient à l'objectif lors d'un égoportrait.

La directrice générale de Garde-rivière des Outaouais, Laura Reinsborough (à gauche), avec Meredith Brown (à droite) et Dave Rayner. De dos, Brian Redmond contrôle son appareil photo, qui fait la prise d'images pour Google Street View.

Photo : Twitter @ottriverkeeper

Voir notre capitale depuis la rivière donne une perspective très différente. Nous pensons qu'Ottawa et Gatineau sont des villes densément peuplées. Mais quand vous regardez depuis la rivière, vous vous rendez compte à quel point la nature et le rivage sont tout près, a déclaré Mme Reinsborough à CBC.

C'est un excellent moyen pour les personnes qui n'ont pas accès à un bateau, à un canot ou à un kayak, de vivre cette expérience. Vous pouvez le faire dans le confort de votre foyer.

Pour M. Redmond, documenter ses voyages pour Google Street View est un moyen de capter le patrimoine pour l'avenir, permettant aux gens dans des années de découvrir la rivière des Outaouais telle qu'elle l’était en 2021.

M. Redmond a déclaré que le voyage lui avait également donné une nouvelle appréciation de la rivière, qu'il n'avait jamais vue auparavant.

Cela donne l'accès à la rivière des Outaouais à presque n'importe qui sur la planète qui a un ordinateur à portée de main, conclut-il.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !