•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La pandémie entraîne un nombre de morts record au Manitoba en 2020

Décès, naissances, mariages : portrait de l'année en statistiques.

Une partie d'un formulaire pour un certificat de naissance.

Dans son dernier rapport, la Direction des statistiques de l'état civil du Manitoba a fait état des naissances, des décès et des mariages, ainsi que d'autres statistiques pour l’année 2020.

Photo : Radio-Canada / Meagan Fiddler

Radio-Canada

La pandémie de COVID-19 a coûté la vie à de nombreuses personnes au Manitoba en 2020. La province a dénombré 1065 décès de plus que l’année précédente.

Selon le rapport de la Direction des statistiques de l’état civil, le Manitoba a enregistré un nombre record de décès l’an dernier, avec 12 290 morts.

Alors que la pandémie a débuté en mars 2020, la COVID-19 a fait près de 670 morts au cours de la même année.

Depuis plusieurs années, le nombre annuel de décès dans la province suit une tendance à la hausse en raison de l'effet conjugué de la croissance démographique et d'une population vieillissante. Toutefois, le nombre de décès et le taux de mortalité en 2020 ont tous les deux été les plus élevés depuis au moins 15 ans.

Selon le professeur adjoint et titulaire de la chaire de recherche du Canada sur les virus émergents à l’Université du Manitoba, Jason Kindrachuk, les conséquences de la pandémie vont au-delà de la mortalité.

Quel est le bilan de la COVID-19, non seulement les décès dus au virus, mais aussi ceux des personnes qui n’ont pas pu se faire soigner pour d’autres maladies? Quel est le nombre de décès que nous n’avons pas vus en raison des restrictions sanitaires?, demande-t-il.

Moins de mariages qu'en 2019

Dans un autre ordre d’idée, le nombre de mariages a considérablement diminué au cours d'une année où les restrictions liées à la pandémie ont découragé certains couples de s’unir pour le meilleur et pour le pire.

La province recense 3772 mariages en 2020, soit 25 % de moins qu’en 2019.

Bien que le pourcentage de personnes qui choisissent de se marier soit à la baisse, en temps normal, le Manitoba enregistre au moins 5000 mariages par an depuis de nombreuses années.

Taux de natalité aussi à la baisse

Le nombre de naissances est passé de 17 199 en 2019 à 16 939 en 2020, soit une baisse de 260 nouveau-nés. Cela réfute l'une des premières hypothèses de la pandémie, selon laquelle le confinement des couples aurait pu entraîner une augmentation des naissances.

Il faut noter que le taux de natalité au Manitoba est en baisse depuis au moins une décennie.

Selon le Bureau de l'état civil, Liam et Olivia seront des noms courants dans les salles de classe du Manitoba pour les années à venir.

Liam est le nom le plus populaire chez les garçons depuis 2009, et Olivia est le prénom le plus populaire chez les filles pour la cinquième année consécutive.

Les autres noms populaires sont Oliver, Noah, Levi, James, Lucas et Sophia.

Le taux de mortalité infantile varie considérablement selon les régions sanitaires de la province.

La région sanitaire du Nord enregistre 14,5 décès pour 1000 naissances, un chiffre bien supérieur à la moyenne provinciale, qui est de 5,9 décès.

Ce taux est également élevé dans la région sanitaire d’Entre-les-lacs et de l’Est, où près de 10 décès sont signalés pour 1000 nouveau-nés.

Le nombre de bébés mort-nés au cours de l'année civile est de 185, soit 28 de plus par rapport à l’année 2019.

Le Bureau de l’état civil classe les décès en fonction de leurs causes, mais les données de la province étaient incomplètes au moment de l'impression du rapport.

Le manque de personnel au Bureau des statistiques de l'état civil a entraîné des retards importants pour les personnes qui attendent des certificats de naissance, de mariage et de décès. Cet automne, la province a déclaré qu'elle s'était attaquée aux retards.

Avec des informations d'Ian Froese

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !