•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vague féminine au municipal : « je trouve ça inspirant », dit la mairesse de Nicolet

Geneviève Dubois, mairesse de Nicolet.

Geneviève Dubois estime que la réélection et l’arrivée de mairesses en Mauricie et au Centre-du-Québec sont garantes de changements pour la région.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La mairesse de Nicolet, Geneviève Dubois, se réjouit de l’arrivée de nouvelles mairesses au Québec et dans la région.

Elle-même réélue sans opposition à la tête de sa municipalité, elle estime que la venue de davantage de femmes en politique est un gain important.

Je pense qu’on va voir des changements sur comment on fait les choses, sur les dossiers aussi qui seront priorisés dans les municipalités. Le fait d’avoir des femmes, mais aussi de jeunes femmes, je pense que ça va amener une toute nouvelle dynamique, a expliqué Geneviève Dubois, en entrevue à l'émission En direct.

Au terme des élections municipales du 7 novembre dernier, la moitié des 10 plus grandes villes de la province sont dirigées par des femmes.

« Les gens ont envoyé un message clair du type de politique qu’ils souhaitent. Une politique plus rassembleuse, plus égalitaire, plus inclusive avec des préoccupations, entre autres, environnementales. »

— Une citation de  Geneviève Dubois, mairesse de Nicolet

En 2017, les femmes représentaient 32,4 % des élues au sein des conseils municipaux de la province. En 2021, elles sont 35,2 %, selon les données encore provisoires du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation.

On a l’impression qu’il y a beaucoup de femmes qui ont été élues, mais le chiffre continue d’augmenter de façon douce quand même. Ça prend beaucoup de femmes pour arriver à avoir une parité, rappelle la mairesse de Nicolet.

Des changements régionaux à prévoir

Geneviève Dubois estime que la réélection et l’arrivée de mairesses en Mauricie et au Centre-du-Québec sont garantes de changements pour la région.

Celle qui est également préfète de la MRC Nicolet-Yamaska pourra maintenant compter sur la présence des nouvelles mairesses de Drummondville, Stéphanie Lacoste, et de Lucie Allard à Bécancour, notamment, à la table des MRC.

« [Ce sont] des femmes qui ont envie de collaborer, des femmes qui, parce que je les connais bien, voient au-delà de leurs municipalités. C’est sur que c’est un gain pour la table des MRC qui réfléchit en termes de régions. »

— Une citation de  Geneviève Dubois, mairesse de Nicolet

Le fait d’être davantage entourée de femmes au niveau municipal est aussi bénéfique pour la vie quotidienne, selon la mairesse, qui est membre d’un groupe Facebook constitué d’élues féminines de la région.

Parcourez les résultats

Je trouve qu’il y a une humilité dans ce groupe-là qui fait qu’on n’est jamais laissé pour compte et c’est très très pratique dans notre vie quotidienne quand on est à la recherche de solutions. Les femmes sont là pour nous, explique-t-elle.

Encore plus, le fait de voir arriver des femmes en politique pourrait permettre, selon Geneviève Dubois, d’en encourager d’autres à faire le saut.

Plus il y a de femmes qui sont élues, plus il y a de jeunes qui sont élus, ça devient des modèles accessibles et inspirants pour d’autres, estime-t-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !