•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une loterie pour financer la construction d’un centre de crise en Abitibi-Témiscamingue

Le plan en 3D du projet de centre de crise.

Le projet compte six chambres.

Photo : gracieuseté

L’organisme en prévention du suicide Besoin d’aide 24/7 lance une loterie dans le cadre de sa campagne de financement pour la construction d’un premier centre de crise en Abitibi-Témiscamingue.

Le centre de crise, qui sera localisé à Malartic, représente un coût de plus d’un million de dollars. Si tous les billets de loterie sont vendus, la campagne permettra d'amasser 150 000 $.

La directrice générale de Besoin d'aide 24/7, Marianne Chouinard, souligne qu’en ce moment, l'absence d'un centre d'hébergement dans la région présente un risque.

Ça nous cause vraiment des problèmes. Souvent, comme c'est là, il y a une seule trajectoire : les gens sont amenés à l'urgence, mais ce n'est pas la place. Ça fait en sorte que de un, on engorge les urgences et de deux, les gens sortent de l'urgence très rapidement et sont laissés à eux-mêmes, dit-elle, ajoutant que la région présente un taux de suicide élevé comparativement au reste de la province.

Le centre de crise offrira un service d'hébergement temporaire, mais également du suivi individuel, des groupes de soutien, des services d’orientation et de référence.

Les soins de bases vont être comblés, mais tout l’aspect psychosocial, il y a des intervenants professionnels qui vont être là pour vraiment l’aider à passer au travers de cette situation-là. Le but ultime c’est de vraiment prévenir un geste suicidaire, précise Marianne Chouinard.

Une ouverture dans moins d’un an

L’organisme Besoin d’aide 24/7 prévoit d'ouvrir le centre de crise en juillet 2022.

On est vraiment prêt, assure Marianne Chouinard. Elle rapporte que l’organisme possède déjà le terrain fait et qu’on planifie de signer le contrat avec l’entrepreneur en janvier pour ensuite débuter les travaux cet hiver.

On a plus de 50 % de la somme amassée jusqu’à présent. On a encore des demandes de subvention assez importantes qui ont été faites, et on attend les résultats, dit-elle.

Pour cette campagne, les individus, les entreprises et les organisations peuvent acheter l’un de 3000 billets disponibles, au coût de 50 $ chacun.

Ressources :

Toute personne qui ressent de la détresse ou qui veut aider un proche peut appeler au 1 866 APPELLE (1 866 277 3553).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !