•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Robert Roy reste préfet de la MRC du Haut-Saint-François

Robert G. Roy

Robert Roy reste préfet de la MRC du Haut-Saint-François (archives).

Photo : www.facebook.com/robert.g.roy.plq/

René-Charles Quirion

Si plusieurs visages ont fait leur apparition sur la scène politique municipale dimanche soir, les électeurs de la MRC du Haut-Saint-François ont opté pour la continuité en accordant un deuxième mandat à Robert Roy.

Le préfet sortant l’a emporté avec 3569 voix, soit 69,37 % des suffrages. Son opposant Marc Turcotte a récolté 30,63 % des voix, soit 1576 votes.

Au début de son deuxième mandat, Robert Roy entend prioriser la finalisation des travaux d’asphaltage de la route 257 entre Lingwick et Scotstown.

« C’est une chance de servir la population, alors je vais continuer à le faire du mieux possible. »

— Une citation de  Robert Roy, préfet de la MRC du Haut-Saint-François

L'amélioration de la couverture cellulaire sur le territoire et le déploiement du réseau de fibre optique pour l'accès à Internet haute vitesse sont d’autres priorités à court terme pour le préfet de la MRC du Haut-Saint-François.

Valoris demeure aussi un dossier qu’il faut continuer à expliquer. Nous sommes propriétaires avec Sherbrooke. Évelyne Beaudin avait posé plusieurs questions pour mieux comprendre les enjeux qui y sont reliés. Je vais travailler avec elle concernant le site de valorisation des matières résiduelles, affirme Robert Roy.

De nouveaux visages ailleurs en Estrie

À Potton, c’est le conseiller municipal Bruno Côté qui a été élu à la mairie avec 43,7 % des suffrages exprimés. Il a devancé Stanje Plantenga, qui a récolté 559 votes, soit 38,85 % des voix. Le candidat Louis Veillon, qui a occupé les fonctions de maire de Potton de 2013 à 2017, ferme la marche avec une récolte de 250 voix.

Dans la municipalité de Sutton où la lutte se faisait à quatre candidats, c’est Robert Benoit du parti Action Sutton qui l’a emporté, avec une majorité de 63,5 %, soit 1477 voix. L’ancien maire Louis Dandenault (2013-2017) et son successeur Michel Lafrance (2017-2021) ont récolté respectivement 624 et 170 votes. Éric Peissard, pour sa part, a fini au quatrième rang avec 55 voix.

Dans la municipalité d’Eastman, deux femmes voulaient succéder au maire Yvon Laramée qui avait démissionné en juillet dernier.

Celle qui l'avait remplacée temporairement à la suite de sa démission, Nathalie Lemaire, a été élue avec une petite majorité. Avec 712 voix, qui lui a donné une majorité de 58,08 %, elle a devancé la conseillère municipale sortante Heidi Fortin, qui a récolté 514 voix.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !