•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

5 moments forts du Gala de l’ADISQ 2021

Louis-José Houde, vêtu d'un complet, parle dans un micro sur scène.

Louis-José Houde

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Enfin de retour devant public après une présentation allégée l'année dernière à laquelle seules les personnes finalistes pouvaient assister en salle, le Gala de l’ADISQ a donné lieu à plusieurs bons coups, dont les cinq suivants.

Une ouverture musicale éclectique

La cérémonie de remise de prix s’est ouverte avec les majestueux violons d’Angèle Dubeau et de l’ensemble La Pietà. D’autres artistes ont poursuivi dans toute une palette de styles : l’auteur et slameur David Goudreault; le chanteur innu Scott-Pien Picard; le musicien électronique CRi , désigné révélation de l’année plus tard dans la soirée, et la chanteuse Roxane Bruneau, sacrée interprète féminine de l’année en fin de gala.

Touchante interprétation de Charlotte Cardin

Au piano et accompagnée d’un chœur, Charlotte Cardin a ému le public avec son interprétation d'Anyone Who Loves Me, une chanson tirée de son premier album, Phoenix, lancé et fort attendu en avril dernier. Elle a été récompensée par des applaudissements nourris.

Dominique Fils-Aimé, FouKi et Élage Diouf : un trio qui marche

Une des prestations marquantes de la soirée nous a été offerte par un trio d’étoiles formé par Dominique Fils-Aimé, FouKi et Élage Diouf. Il a d’abord interprété l’aérienne Love Take Over, de la chanteuse jazz, avant de passer à la joviale et dansante Oui toi, du rappeur montréalais. Le tout habilement ficelé par un impressionnant orchestre de cuivres, percussions et voix.

Un monologue d’ouverture gentiment grinçant

Louis-José Houde, qu’on a apparemment supplié pour qu’il accepte d’animer le gala pour une 16e fois, a légèrement écorché Alex Nevsky. Ce dernier avait causé un malaise après s’être lui-même dénoncé publiquement, sans l’accord de son ex-compagne la chanteuse Stéphanie Boulay pour des comportements toxiques, en pleine vague de dénonciations à l’été 2020. Après avoir fait la paix avec son ex, il est revenu cette année avec une nouvelle chanson. Un retour prématuré, selon Louis-José Houde, qui s'est moqué d’une photo où il apparaît avec une queue de sirène.

Un numéro country rassembleur

La musique country québécoise a souvent été boudée des Galas de l’ADISQ. Dimanche soir, deux figures établies dans le milieu, Irvin Blais et Guylaine Tanguay, ainsi que deux étoiles montantes, Léa Jarry et Alex Burger, ont offert un excellent pot-pourri collaboratif de quatre de leurs chansons.

Irvin Blais, Léa Jarry, Alex Burger et Guylaine Tanguay

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !