•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bécancour : Lucie Allard élue mairesse avec 47 voix d’avance

Lucie Allard avec un feu de Bengale dans la main.

Lucie Allard a célébré sa victoire dimanche soir avec des partisans.

Photo : Radio-Canada / Jacob Côté

Radio-Canada

Au terme d'une lutte très serrée, Lucie Allard a été élue mairesse de Bécancour. Elle succède ainsi à Jean-Guy Dubois à la tête de la Ville.

Lucie Allard est actuellement directrice d’un Centre de la petite enfance (CPE) à Bécancour. Elle a été directrice générale de la Municipalité de Saint-Wenceslas durant cinq ans.

Karl Grondin, un entrepreneur et attaché politique du député caquiste Donald Martel, a terminé deuxième, non loin derrière son adversaire. Seuls 47 voix les séparent.

Résultats à l’issu du scrutin du 7 novembre 2021

Candidats

Nombre de voix obtenus

Lucie Allard

2040 votes

Karl Grondin

1993 votes

Denis Vouligny

999 votes

Blak D. Blackburn

53 votes

On espérait vraiment une victoire un peu plus franche, mais malgré tout c'est une victoire quand même, a-t-elle analysé au lendemain de sa victoire.

Lucie Allard dans une maison avec son conjoint à Bécancour.

Lucie Allard a passé la soirée électorale au domicile d'une militante, en compagnie notamment de son conjoint.

Photo : Radio-Canada / Jacob Côté

Pour elle, être une femme à la tête de Bécancour ça va être un défi, mais je pense que Bécancour est rendu là. Je le sentais. C'était une volonté du terrain, on le sentait très bien. La suite des choses, comment on va l'entreprendre va être importante. Le nouveau conseil municipal aussi est tout à fait changé. J'entrevois la suite avec beaucoup d'optimisme.

Parmi ses priorités, s'assurer que le ministère de la Famille octroie de nouvelles places en garderie à Bécancour.

Karl Grondin tourne la page

Après avoir subi une deuxième défaite aux élections municipales, le candidat Karl Grondin a affirmé lundi matin qu'il ne comptait pas se représenter en politique municipale.

Il a tenu à féliciter Lucie Allard pour son élection et s'est dit quand même content de la campagne qu'il a menée. Il ne sait pas s'il compte demander un recomptage judiciaire en raison de la faible marge avec sa rivale.

Je pense que ma gang l'a prise plus dure que moi. Je pense que j'ai appris dans tout ça avec la défaite de 2013. En 2013, ça avait été plus dur à encaisser, on avait quand même [environ] 500 votes d'écart. J’ai quand même le sentiment d'avoir pas mal tout fait qu'est ce que je pouvais, a-t-il dit.

Les deux adversaires politiques partagent la même déception au sujet du taux de participation de 46 %. Ce n'est pas ce qu'on avait estimé et espéré. C'est plus à ce niveau-là que ça questionne, a mentionné Lucie Allard. Karl Grondin et son équipe s'attendaient à ce que le taux dépasse les 50 %.

La mairie de Bécancour est celle qui a suscité le plus grand engouement au Centre-du-Québec, avec quatre candidats en lice.

En janvier, le maire sortant de Bécancour, Jean-Guy Dubois, a annoncé qu’il tirait sa révérence, laissant ainsi la place à l’arrivée d’un nouveau visage à la tête de la Ville.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !