•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Michel Angers réélu pour un 4e mandat à la mairie de Shawinigan

Michel Angers célèbre sa victoire à la mairie de Shawinigan.

Le maire sortant de Shawinigan, Michel Angers, a été réélu pour un quatrième mandat.

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Après une campagne particulièrement intense entre les principaux candidats à la mairie de Shawinigan, c’est le maire sortant Michel Angers qui a été réélu. Il obtient ainsi un quatrième mandat.

Michel Angers a obtenu 53 % des voix, alors que son principal adversaire, l’ancien député péquiste Luc Trudel, en a récolté 40,7 %. L’ancien vérificateur général de la Ville de Trois-Rivières, Claude Cournoyer, a pour sa part convaincu 4,7 % des électeurs.

« C’est de continuer le travail que j’ai commencé avec l’équipe. »

— Une citation de  Michel Angers, maire réélu de Shawinigan

La campagne électorale a été particulièrement féroce : Michel Angers et son principal rival Luc Trudel ont mené une offensive réciproque.

La question de la transparence a été au cœur des attaques des candidats. Luc Trudel reprochait entre autres au maire sortant de cacher des choses dans le dossier de l’usine de traitement d’eau potable du lac à la Pêche. Michel Angers n’a pris aucun engagement à ce sujet dans les dernières semaines, mais a affirmé qu’il comptait suivre les directives du ministère de l’Environnement.

Quant à Luc Trudel, il a été talonné au sujet de son départ du Séminaire Sainte-Marie, dont il était directeur général.

Michel Angers prend la pose devant une boite dans un bureau de vote de Shawinigan.

Je l’ai vécu assez bien [cette campagne]. Je ne vous cache pas que je fais les choses de la même façon, je fais les choses de façon positive. J’exprime les différents enjeux sur lesquels je veux travailler. Je suis un homme qui est rassembleur. Je ne changerai pas de formule, parce que la lutte a été plus difficile, a lancé Michel Angers.

C’est normal que, quand on est rendu à un quatrième mandat, qu’on accumule certaines personnes qui peuvent être insatisfaites de choses qui peuvent arriver en cours de mandat. Mais, chose certaine, je peux assurer à l’ensemble de la population de Shawinigan que je vais mettre autant d’énergie, autant d’efforts que j’en ai mis au cours des 12 dernières années pour continuer à avancer, parce que la ville de Shawinigan mérite de faire un pas en avant encore une fois, a-t-il poursuivi.

Selon lui, il reste encore beaucoup de choses à faire et des dossiers vont bouger dès cette semaine. Tout ce que j’ai mentionné, c’est parce que je suis capable de le faire. À la limite de ce qu’on est capable de réaliser et avec aussi les finances que la Ville de Shawinigan a pour les différents dossiers.

Au cours de sa campagne, Michel Angers a notamment promis une gestion responsable et transparente de la dette et des taxes, la réduction de 30 % des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030, la gratuité du transport en commun aux personnes à faible revenu et l’implantation d’une zone d’innovation pour développer le secteur de l’électrification des transports.

Conseillers municipaux élus par district

District

Conseiller élu

Conseiller sortant

Almaville

Josette Allard-Gignac

Josette Allard-Gignac

des Boisés

Louis-Jean Garceau

Martin Asselin

de la Cité

Jacinthe Campagna

Jacinthe Campagna

des Hêtres

Jean-Yves Tremblay

Jean-Yves Tremblay

des Montagnes

Claude Grenier

Claude Grenier

de la Rivière

Nancy Déziel (sans opposition)

Nancy Déziel

du Rocher

Lucie De Bons

Lucie De Bons

Val-Mauricie

Guy Arseneault

Guy Arseneault

Une élection décevante, selon Luc Trudel

Le candidat défait à la mairie de Shawinigan Luc Trudel n’a pas caché sa déception après la réélection du maire sortant.

C’est une élection […] qui m’a déçu à bien des aspects, a-t-il laissé tomber en faisant notamment référence aux attaques lancées par Michel Angers.

S’il a dit avoir reçu un accueil chaleureux sur le terrain, au plan politique, on m’avait bien averti des tactiques et des techniques utilisées par Michel Angers. J’y ai goûté, ça, c’est très clair.

Luc Trudel devant l'hôtel de ville de Shawinigan.

Le candidat défait à la mairie de Shawinigan Luc Trudel

Photo : Radio-Canada / Martin Chabot

Selon Luc Trudel, rien n’est gagné pour le maire Angers et de grandes questions restent en plan, notamment sur la question de l’eau potable.

N’empêche, je suis très fier d’avoir eu le courage de me présenter dans une élection contre quelqu’un qui est très bien établi, a-t-il ajouté.

Moi, quand j’ai embarqué là-dedans, j’ai voulu me battre pour ma ville. Shawinigan vit malgré tout des moments difficiles. Comme j’ai dit depuis le début, la situation sociale et économique ne s’est pas vraiment améliorée depuis les 25, 30 dernières années.

« J’ai mis beaucoup d’accent sur la question des finances publiques. Je souhaite de tout cœur que le prochain conseil puisse vraiment porter des gestes nécessaires pour que la pérennité de la ville soit assurée. »

— Une citation de  Luc Trudel, candidat défait à la mairie de Shawinigan

Luc Trudel a tout de même fait savoir que cette campagne-là lui a fait du bien, car il est allé à la rencontre des gens de Shawinigan, alors que ça faisait six ans que je n’avais pas eu de contact à cette échelle-là.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !