•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Évelyne Beaudin devient la première femme mairesse de Sherbrooke

Évelyne Beaudin essuie une larme sur sa joue.

Évelyne Beaudin à l'annonce de sa victoire

Photo : Radio-Canada / André Vuillemin

Radio-Canada

Évelyne Beaudin devient la première femme mairesse de Sherbrooke. Elle a remporté le scrutin avec près de 42 % des voix.

Sherbrooke était le siège d'une lutte entre trois figures bien connues de l'univers politique. Évelyne Beaudin, qui jouait le rôle d'opposition officielle à l'Hôtel de Ville, faisait campagne contre le maire sortant Steve Lussier ainsi que l'ancien député et ministre de la Famille Luc Fortin. Un quatrième joueur, Patrick Tétreault, a fait son entrée très discrètement, tout juste avant la fermeture de la période de mise en candidature.

C'est devant des partisans en liesse qu'Évelyne Beaudin a fait son entrée dans un bar du centre-ville. Avec un grand sourire, la nouvelle mairesse a prononcé un discours rempli d'émotions.

« On avait dit qu'on aurait une élection historique, on peut dire que c'est mission accomplie! »

— Une citation de  Évelyne Beaudin, nouvelle mairesse de Sherbrooke

On va l'avoir fait : la première femme à la mairie. Regardez les petites filles autour de vous, les petites filles qui veulent faire des grandes choses, et qui maintenant auront des modèles dans toutes les sphères, a-t-elle dit d'entrée de jeu.

Évelyne Beaudin s'est réjouie du fait que les Sherbrookois ont élu la première personne noire de son histoire, Raïs Kibonge, dans le district du Lac-des-Nations. On a aussi élu la première femme immigrante à Sherbrooke. Il s'agit de Fernanda Luz, dans le district du Carrefour.

Des militants dans un local électoral, fous de joie.

Des militants de Sherbrooke citoyen réagissent avec joie à l'annonce de la victoire d'Évelyne Beaudin comme mairesse de Sherbrooke.

Photo : Radio-Canada / André Vuillemin

En début de soirée, c'était l'ancien député Luc Fortin qui menait la course. Après le dépouillement d'une dizaine de bureaux de vote, Évelyne Beaudin s'est emparée de la tête. Le maire sortant, Steve Lussier, est resté tout le long de la soirée en troisième position.

« Ce n'est pas le résultat pour lequel on a travaillé si fort. On a travaillé tellement fort. Je suis désolé. Je suis désolé de la tournure. J'aurais aimé amener la ville complètement ailleurs. J'avais mis les bases pour de beaux projets. »

— Une citation de  Steve Lussier, maire sortant

M. Lussier a indiqué qu'il retournerait travailler dans le milieu des affaires, où il compte faire prospérer Sherbrooke à sa façon.

L'ex-maire a déjà parlé à Mme Beaudin et lui a assuré que la transition se ferait de façon harmonieuse.

Steve Lussier regarde avec stupéfaction les résultats des élections.

Steve Lussier n'est pas réélu.

Photo : Radio-Canada / Daniel Mailloux

Évelyne Beaudin est à la tête de Sherbrooke citoyen, parti qu'elle a cofondé en 2016. Elle était conseillère municipale depuis 2017.

L'accès à la propriété et au logement abordable, la protection des parcs et des milieux naturels, la mobilité durable, l'amélioration des infrastructures culturelles et sportives, le développement des quartiers et du centre-ville et le taux de taxation représentent certaines des principales préoccupations des citoyens.

Des gens dans un bar.

Plus d'une cinquantaine de sympathisants de Sherbrooke citoyen étaient réunis dans un bar de Sherbrooke pour suivre les résultats du dépouillement.

Photo : Radio-Canada / André Vuillemin

Parcourez les résultats

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !