•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

43e Gala de l’ADISQ : Klô Pelgag et Roxane Bruneau, reines de la soirée

Une chanteuse et son groupe se réjouissent sur scène après avoir reçu un trophée.

Klô Pelgag a remporté deux Félix au Gala de l'ADISQ dimanche soir, ce qui lui en fait 13 cette année; une consécration pour son album «Notre-Dame-des-Septs-Douleurs».

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Dimanche soir au 43e Gala de l'ADISQ, Klô Pelgag a mis la main sur deux Félix supplémentaires pour porter son total à 13 trophées cette année. Elle a échappé le quatorzième aux mains d'une autre artiste qui a elle aussi brillé, Roxane Bruneau. La chanteuse a remporté le Félix prisé de l'interprète féminine de l'année, en plus de celui de la chanson de l'année pour À ma manière, tirée de son album Acrophobie.

Les célébrations se sont ouvertes sur les violons d’Angèle Dubeau et de son ensemble La Pietà, sur lesquels l’auteur David Goudreault a livré un slam en hommage à la poésie. L’artiste innu Scott Pien-Picard, le producteur CRi et la chanteuse Roxane Bruneau ont ensuite défilé sur scène pour interpréter des bouts de leurs chansons, qui se sont enchaînés harmonieusement grâce au son ininterrompu des violons.

Louis-José Houde anime.

Louis-José Houde animait son 16e Gala de l'ADISQ.

Photo : Radio-Canada

Louis-José Houde, toujours en forme, a ensuite livré un petit numéro d’ouverture humoristique, ironisant sur le manque de diversité dans certains galas et les mea-culpa d’artistes qui ont fait l’objet d’allégations d’inconduites sexuelles, comme Alex Nevsky, écorché au passage.

Klô Pelgag a par la suite pris la scène d'assaut avec des danseurs et danseuses pour une interprétation de Mélamine, tirée de son album Notre-Dame-des-Septs-Douleurs; un numéro visuellement bluffant.

Klô Pelgag en prestation.

Klô Pelgag en prestation au 43e Gala de l'ADISQ

Photo : Radio-Canada / Eric Myre

13 prix Félix pour Klô Pelgag

Klô Pelgag n'a pas mis beaucoup de temps à revenir sur scène. Quelques minutes après sa prestation, elle y est retournée pour accepter son douzième Félix en 2021, celui du spectacle en ligne de l'année – francophone, pour son concert virtuel Vivre : le spectacle spectral. C'était d'ailleurs un quatrième trophée pour ce spectacle seulement.

La chanteuse est revenue sur scène plus tard pour accepter son deuxième Félix de la soirée, dans la catégorie auteur ou compositeur de l'année/autrice ou compositrice de l'année. Au cours des trois soirées de l'ADISQ qui se sont tenues depuis le 1er novembre, elle a donc remporté un total de 13 Félix; une véritable consécration pour son dernier album, Notre-Dame-des-Sept-Douleurs.

Klô Pelgag avec deux Félix.

Klô Pelgag a connu une récolte fructueuse cette année avec 13 Félix, dont deux reçus dimanche soir au Gala de l'ADISQ.

Photo : Radio-Canada / Julien Faugere

Louis-Jean Cormier ouvre le bal

Louis-Jean Cormier a ouvert le bal en remportant le premier Félix de la soirée, celui de l’album adulte contemporain de l’année pour Le ciel est au plancher, son quatrième album en solo; un prix remis par Cœur de pirate.

Louis-Jean Cormier un Félix à la main.

Louis-Jean Cormier a remporté le premier Félix de la soirée.

Photo : Radio-Canada

Après une prestation de Charlotte Cardin, le prix de l’album instrumental de l’année a été remis à Daniel Bélanger pour Travelling. C’était son 23e Félix en carrière, ce qui fait de lui l’artiste masculin le plus récompensé de l’histoire de l’ADISQ.

Plus tard dans la soirée, la chanteuse Elisapie est montée sur scène pour présenter le Félix de l'artiste autochtone de l'année, qui a été remis à la jeune artiste Anachnid, qui mêle le folklore autochtone au hip-hop. Elle a lancé son premier album, Dreamweaver, en 2020.

Un doublé pour Roxane Bruneau

Roxane Bruneau a remporté deux prix en fin de soirée, soit celui de la chanson de l'année, pour À ma manière, ainsi que le Félix de l'interprète féminine de l'année. Je peux vous dire que j'ai lâché l'école, puis que j'ai lâché ma job, donc ça me prouve que je suis correcte, je ne suis pas dans la merde, a-t-elle affirmé sur scène.

Roxane Bruneau et son Félix.

Roxane Bruneau

Photo : Radio-Canada / Julien Faugere

Avant le segment réservé à la chanson de l'année, Pierre Lapointe et Claudine Prévost ont rendu hommage au compositeur Michel Robidoux, décédé le 31 octobre dernier.

FouKi, interprète masculin de l'année

Le rappeur FouKi a été sacré interprète masculin de l'année, lui qui se frottait à Louis-Jean Cormier, à Vincent Vallières, à Damien Robitaille et à Pierre Lapointe. Chose rare, l'artiste comptait deux albums en lice pour l’album de rap de l’année : Grignotines de luxe et Génies en herbe (avec Koriass).

C'est finalement le vétéran du rap Connaisseur Ticaso qui est reparti avec le trophée, remportant un premier Félix en carrière pour son album Normal de l'Est.

FouKi et son Félix.

FouKi

Photo : Radio-Canada / Julien Faugere

Alex Burger remporte le prix de l'album country de l'année

Plus tôt, Louis-Josée Houde a invité Patrick Norman à remettre le Félix de l'album country de l'année. Le chanteur vétéran a eu droit à des applaudissements bien sentis du public, lui qui a récemment annoncé qu'il tirait sa révérence après plus de 50 ans de carrière. Le prix a été remis à Alex Burger pour Sweet Montérégie.

Plus tôt dans la soirée, il avait participé à un medley de chansons country avec Irvin Blais, Léa Jarry et Guylaine Tanguay en interprétant sa chanson J'prends ça pour du cash.

Alex Beauregard, de son vrai nom, est un habitué de la scène musicale québécoise, mais il a lancé son premier album solo cette année. Il était d'ailleurs en lice pour le Félix de la révélation de l'année, un trophée qu'il a toutefois échappé aux mains d'un autre artiste quelques minutes plus tard.

CRi est sacré révélation de l'année

C'est plutôt CRi qui a remporté le prix, face à Alex Burger, au groupe Comment Debord, à Léa Jarry et à Thierry Larose. Le jeune producteur a donc mis la main sur son deuxième Félix de l'année pour son album Juvenile. Enfin, on peut danser criss!, a scandé l'artiste à la fin de ses remerciements, petit clin d'œil aux derniers assouplissements sanitaires.

CRi avec son Félix.

CRi et son Félix de la révélation de l'année

Photo : Radio-Canada

Les Cowboys Fringants sacrés groupe de l'année

Après avoir remporté cinq Félix l'an dernier avec leur album Les antipodes, Les Cowboys Fringants ont récidivé dimanche soir en remportant le prix du groupe de l'année.

Trois hommes et une femme prennent la pose avec un trophée Félix.

Les Cowboys Fringants ont remporté le Félix du groupe de l'année.

Photo : ADISQ / Julien Faugere

Le groupe a tenu à remercier le public de les suivre après encore 25 ans et a invité tout le monde à revenir le voir en spectacle et à retourner massivement vers les salles, un message qui a beaucoup circulé tout au long de la soirée.

Les finalistes du 43e  Gala de l’ADISQ :

Album de l’année – Adulte contemporain

  • Nos maisons – Belle Grand Fille 
  • Le ciel est au plancher – Louis-Jean Cormier 
  • Chansons hivernales – Pierre Lapointe 
  • Sitka – Andréanne A. Malette 
  • Incarnat – Ariane Moffatt 

Album de l’année – Country

  • Léda – Irvin Blais 
  • Sweet Montérégie – Alex Burger 
  • Émilie Daraîche – Émilie Daraîche
  • L’heure d’été – Léa Jarry 
  • Besoin de rien – Pat Groulx et les Bas Blancs

Album de l’année – Musique instrumentale

  • Les filles montagnes – Viviane Audet 
  • Travelling – Daniel Bélanger 
  • Perséides – Cœur de pirate 
  • Opus 7 préludes – Alain Lefèvre 
  • Reflection I – Louis-Étienne Santais 

Album de l’année – Rap

  • Normal de l’Est – Connaisseur Ticaso 
  • Grignotines de luxe – FouKi
  • Élévaziiion (Société distincte) – Imposs
  • Club Mixtape 2020 – KNLO 
  • Génies en herbe – Koriass et FouKi

Artiste autochtone de l’année

  • Anachnid 
  • Kanen 
  • Matiu 
  • Scott-Pien Picard 
  • Q052

Auteur ou compositeur de l’année/Autrice ou compositrice de l’année

  • Antoine Corriveau 
  • Louis-Jean Cormier 
  • Ariane Moffatt 
  • Klô Pelgag
  • Vincent Vallières

Chanson de l’année

  • Faut qu’j’y aille – 2Frères
  • Figé dans le temps – Ludovick Bourgeois 
  • À ma manière – Roxane Bruneau 
  • T’es belle – Cœur de pirate 
  • Où sera le monde – Marc Dupré 
  • Ciel (Feat. Alicia Moffet) – FouKi
  • Tokébakicitte – Jérôme 50
  • Sur mon épaule – Les Cowboys Fringants 
  • Le cœur a ses raisons – Sarahmée 
  • Homme de rien – Vincent Vallières 

Groupe ou duo de l’année

  • 2Frères 
  • Bleu Jeans Bleu 
  • Comment Debord 
  • Corridor
  • Les Cowboys Fringants

Interprète féminine de l’année

  • Roxane Bruneau 
  • Cœur de pirate
  • Ariane Moffatt
  • Klô Pelgag
  • Guylaine Tanguay 

Interprète masculin de l’année

  • Louis-Jean Cormier 
  • FouKi
  • Pierre Lapointe
  • Damien Robitaille 
  • Vincent Vallières 

Révélation de l’année

  • Alex Burger 
  • Comment Debord 
  • CRi 
  • Léa Jarry 
  • Thierry Larose

Spectacle en ligne de l’année – Francophone

  • À tous les vents – 2Frères 
  • Génies en herbe – Koriass et FouKi 
  • L’Amérique pleure – Les Cowboys Fringants
  • Vivre : le spectacle spectral – Klô Pelgag
  • Dé-confiné – Damien Robitaille

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !