•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Guy Caron, lors de la soirée électorale.

Guy Caron a été élu maire de Rimouski.

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

L'ex-député fédéral de Rimouski-Neigette–Témiscouata–Les Basques, Guy Caron, remporte la course à la mairie de Rimouski, avec une nette avance sur la seconde candidate, l'ex-conseillère du district du Bic, Virginie Proulx.

Selon les résultats non officiels, après l'ouverture de l'ensemble des boîtes de scrutin, M. Caron détient un peu plus de 80 % des suffrages valides contre 19 % pour Virginie Proulx.

Composition du conseil municipal (résultats non officiels)

Districts électoraux

Gagnants

Candidats défaits

District 1 - Sacré-Coeur

Sébastien Bolduc*

Louis Deschênes, Eric Morneau

District 2 - Nazareth

Rodrigue Joncas*

Nelly Marmen

District 3 - Saint-Germain

Philippe Cousineau Morin

Colette Schoonbroodt, Raynald Caissy, Roselle Saint-Laurent

District 4 - Rimouski-Est

Cécilia Michaud*

Rachel Germain-Paquette, Andy Guay, Hugues Langlois

District 5 - Pointe-au-Père

Julie Carré

Jacques Lévesque*, Sylvie Brisson

District 6 - Sainte-Odile

Gregory Thorez*

Guillaume Cavanagh

District 7 - Saint-Robert

Jocelyn Pelletier*

Raphaël Arsenault, Chantale Marin

District 8 - Terrasse-Arthur-Buies

Réjean Savard

élu sans opposition

District 9 - Saint-Pie-X

Mélanie Bernier

Simon St-Pierre*

District 10 - Sainte-Blandine/Mont-Lebel

Dave Dumas

élu sans opposition

District 11 - Le Bic

Mélanie Beaulieu

Julie Gauthier

Le maire élu a indiqué qu'il avait hâte de se mettre au travail et de voir avec qui il allait travailler au conseil municipal.

Il y a tellement de défis auxquels on fait face maintenant, on a besoin de s'asseoir et de commencer le travail, affirme-t-il.

Guy Caron et Jennifer Murray se saluent.

Guy Caron, à son arrivée à la salle du conseil de l'hôtel de ville de Rimouski, en compagnie de Jennifer Murray, conseillère sortante du district de Saint-Germain

Photo : Radio-Canada / Shanelle Guérin

Il promet de lancer rapidement après son assermentation une grande consultation publique nommée Rimouski 2030 dès le début de son mandat pour définir les lignes d'un plan d'action à long terme pour le développement de la ville.

Cette consultation doit notamment servir à réformer la réglementation et le plan d'urbanisme.

Il souhaite aussi mettre en place des consultations prébudgétaires.

« Je suis enthousiaste à l'idée de pouvoir représenter la ville de Rimouski. [...] Avec les membres du conseil, j'aurai la possibilité de façonner l'avenir de la ville de Rimouski. »

— Une citation de  Guy Caron, maire élu de Rimouski

De son côté, la candidate Virginie Proulx a reconnu que le fait que son adversaire était déjà très connu avant le début a pu lui donner un avantage.

« Je suis surprise parce que, sur le terrain, ce n'est pas ce que j'entendais au niveau des résultats. »

— Une citation de  Virginie Proulx, candidate à la mairie de Rimouski

Je pense que j'ai aussi amené des idées nouvelles, de l'audace, du changement. Évidemment, quand on parle de changements, la population n'est pas toujours prête. Je pense que j'ai quand même ouvert la voie à de nouvelles façons de penser, de faire de la politique, a-t-elle affirmé à son arrivée à la salle du conseil municipal le soir du vote.

Virginie Proulx et Guy Caron se serrent la main.

La candidate à la mairie Virginie Proulx serra la main du maire élu Guy Caron.

Photo : Radio-Canada / Shanelle Guérin

Guy Caron, qui a passé son enfance à Rimouski, avait annoncé sa candidature à la mairie en novembre 2020.

Pendant la campagne, il promettait avant tout de lutter contre la rareté de logements qui, selon lui, représente un frein majeur au développement économique et social de la ville.

Notre couverture des élections municipales au Québec en 2021.

Guy Caron souhaite aussi faire du centre-ville le Quartier de la culture en revampant notamment la Place des Anciens-Combattants et en agissant à titre de médiateur dans le conflit qui empêche la rénovation de la cathédrale Saint-Germain.

Guy Caron a dit qu'il aimerait agir comme un leader rassembleur au sein du conseil municipal.

Des citoyens sont assis dans la salle du conseil.

Quelques candidats et citoyens sont rassemblés pour la soirée électorale à l'hôtel de ville de Rimouski.

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

Le maire sortant de Rimouski, Marc Parent, présent à la salle du conseil pour la soirée électorale, a déclaré qu'il resterait en poste cette semaine pour assurer la passation des dossiers et pour indiquer au maire nouvellement élu quels sont les dossiers les plus urgents sur lesquels il devra se pencher.

Le nouveau conseil municipal sera assermenté le 15 novembre.

Avec des informations de Shanelle Guérin et de Denis Leduc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !