•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les étudiants en kinésiologie de l’UQAR préparent des athlètes des Jeux du Québec

Un étudiant en kinésiologie prodigue des conseils à une jeune athlète.

L'initiative permet à la fois aux jeunes patients et aux apprenti kinésiologues de vivre une expérience du sport professionnel.

Photo : Radio-Canada / Samuel Ranger

Radio-Canada

Une quarantaine d'athlètes espoirs des Jeux du Québec ont eu droit à une évaluation sur mesure de leur condition physique grâce à un partenariat avec l'Université du Québec à Rimouski (UQAR). L'initiative permet à la fois aux jeunes patients et aux apprentis kinésiologues de vivre une expérience du sport professionnel.

Des athlètes sont venus d'un peu partout, dans l'Est-du-Québec, pour tester leurs limites sous l'œil attentif des étudiants en kinésiologie.

La kinésiologie permet notamment d'évaluer la condition physique des sportifs tout en favorisant leur développement optimal, un outil précieux pour ces derniers.

Un des marqueurs les plus importants de la performance, c'est d'avoir un indicatif sur notre forme physique, affirme Anthony Audet, étudiant en kinésiologie à l'Université du Québec à Rimouski.

« Après, on peut avoir un plan d'entraînement précis et travailler sur nos points à améliorer. »

— Une citation de  Anthony Audet, étudiant en kinésiologie à l'UQAR
Anthony Audet, étudiant en kinésiologie à l'UQAR.

Anthony Audet, étudiant en kinésiologie à l'UQAR.

Photo : Radio-Canada / Samuel Ranger

Pour plusieurs athlètes, cette journée représente un des derniers jalons avant la grande aventure des Jeux du Québec.

L'évaluation physique, c'est un peu le [dernier] clou du Camp espoir, estime Josée Longchamps, cheffe de délégation de l'Est-du-Québec.

« On le sait : nos athlètes vont entrer en sélection bientôt. On vient de remplir le coffre à outils pour se rendre à Rivière-du-Loup. »

— Une citation de  Josée Longchamps, cheffe de délégation de l'Est-du-Québec
Josée Longchamps, cheffe de délégation de l'Est-du-Québec pour les Jeux du Québec.

Josée Longchamps, cheffe de délégation de l'Est-du-Québec pour les Jeux du Québec.

Photo : Radio-Canada / Samuel Ranger

Une dernière pour les athlètes...mais une première pour les étudiants

S'il s'agit d'une dernière étape pour les athlètes, c'est aussi une première expérience pour les étudiants en kinésiologie, celles et ceux qui forment la toute première cohorte de l'histoire de l'Université du Québec à Rimouski.

Parmi ces étudiants, on compte Ellena Rissanen. On peut voir davantage ce qu'on fait, le mettre dans le concret; c'est le fun de le faire entre nous, dit-elle.

Ellena Rissanen, étudiante en kinésiologie à l'UQAR.

Ellena Rissanen, étudiante en kinésiologie à l'UQAR.

Photo : Radio-Canada / Samuel Ranger

Qui sait? Peut-être qu'un étudiant en kinésiologie sera à l'origine d'une médaille pour une ou un athlète de l'Est.

Les Jeux du Québec 2022 auront lieu à Rivière-du-Loup, du 4 au 12 mars, où plus de 2000 bénévoles sont actuellement recherchés.

D'après le reportage d'Alexandre Courtemanche

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !