•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Population grandissante au Saguenay–Lac-Saint-Jean

Des citoyens marchent dans la rue Racine.

De 2016 à 2020, la population a augmenté de 3,5 %.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'Institut de la statistique du Québec a dévoilé son plus récent Panorama des régions. Selon ce document, la population du Saguenay–Lac-Saint-Jean n'a jamais cessé de croître entre 2016 et 2020.

Au début de cette période, la région regroupait un peu plus de 277 000 personnes. L'année dernière, la barre des 279 000 habitants avait presque été atteinte.

L'âge moyen des gens vivant dans la région a également augmenté. Il est passé de 38 à 45 ans entre 2001 et 2020.

Âge moyen de la population

2001

2020

Saguenay-Lac-Saint-Jean

38 ans

45 ans

Québec

38 ans

42 ans

Concernant la scolarité, près d'une personne sur quatre détenait un diplôme universitaire au Saguenay–Lac-Saint-Jean l'année dernière. Les femmes sont plus diplômées que les hommes, selon les chiffres de l’Institut de la statistique du Québec (ISQ).

Par contre, environ une personne sur dix n'avait aucun diplôme dans la région.

Enfin, au plan du revenu disponible par habitant, le Saguenay–Lac-Saint-Jean a connu une hausse légèrement supérieure à 5 % entre 2018 et 2019. Il s'agissait là de la plus forte augmentation à l'échelle provinciale.

C’est une nouvelle intéressante et la situation s’améliore depuis quelques années, selon l'économiste Gilles Bergeron. Il n’en demeure pas moins que le revenu personnel dans la région est inférieur à la moyenne québécoise, que les transferts gouvernementaux dans la région sont plus importants et que le rythme de création d’emplois est l’un des plus lents. Il faut se réjouir, mais il faut surtout poursuivre les efforts, a-t-il écrit par courriel à Radio-Canada.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !