•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vraie voix de Lou-Adriane Cassidy

La jeune chanteuse est accoudée sur un lit avec une camisole courte.

L'auteure-compositrice-interprète lance son deuxième album, « Lou-Adriane Cassidy vous dit: bonsoir ».

Photo : Noémie D. Leclerc

Sur ce deuxième album, Lou-Adriane Cassidy vous dit: bonsoir, l’auteure-compositrice et interprète présente des chansons assumées et sensuelles. Un album court et chaud, disponible depuis le 5 novembre.

Rencontre avec l'artiste.

Comment s’est passée la composition de l’album?

Lou-Adriane Cassidy : J’ai commencé sur le tard la création parce que les années suivant la sortie de mon premier album ont quand même été mouvementées. Avec la pandémie, comme beaucoup de gens, j’ai eu une panne créative, ça n’allait pas bien. Mais finalement, tout s'est fait assez rapidement. L’écriture, l’enregistrement, le mix, ça s’est fait en dedans d’un an.

Qu’est-ce que tu voulais dire dans cet album?

Lou-Adriane Cassidy : C’était vraiment une exploration. Je voulais aller ailleurs et je voulais me faire comprendre que je n’étais pas cantonnée à une façon de chanter, une façon d’écrire ou une façon d’être comme artiste. Longtemps, j'ai pensé que j’étais une seule chose. Je pensais que j’étais cette interprète mature de chanteuse à texte. J’avais envie d’explorer la liberté, le fun, de chanter pour vrai, ne pas avoir peur et ne pas avoir de retenue.

Dans les sujets aussi je pense que j’ai exploré des trucs différents. C’est un album qui parle de sexualité, de mon rapport à la sexualité. J'avais envie de naviguer dans toutes ces affaires là qui sont plus crues, plus risquées et qui correspondent plus à ce que je suis en ce moment.

À quel moment Alexandre Martel est devenu un collaborateur pour les textes?

Lou-Adriane Cassidy : On a commencé à écrire ensemble en composant la chanson Mais ce soir. Ç'a été une révélation. C’est comme si finalement, écrire, ce n’était pas si difficile. Il fallait juste trouver la bonne façon de le faire. Personnellement, ç'a vraiment débloqué quelque chose. On a commencé à écrire ensemble. On rebondit tout le temps. Ça permet un plus grand laisser-aller.

La jeune chanteuse a le visage très près d'un homme et regarde l'objectif. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La pochette de l'album Lou-Adriane Cassidy vous dit: bonsoir

Photo : Marianne Boucher

L’album est assez court, il dépasse à peine 20 minutes. Est-ce que c’était voulu?

Lou-Adriane Cassidy : C’est ça que je voulais faire. J’avais une idée précise. J’ai suivi le chemin que je m’étais tracé. J’avais envie de faire des tounes courtes, compactes, qui ne se répètent pas. Qui était quand même accrocheuses, qui ont toujours quelque chose de surprenant. Je pense que c’était beaucoup en réaction avec mon premier album. Je voulais revenir à l’essence de ce qui fait une toune.

À quoi peut-on s’attendre comme spectacle avec ces nouvelles chansons?

Lou-Adriane Cassidy : Je vais être accompagnée de mes fidèles musiciens. On va être cinq sur scène. On va travailler là-dessus au cours des prochaines semaines. Peut-être que ça va être un spectacle plus up tempo, plus excitant. J’ai le goût de ne pas me prendre au sérieux, d’avoir du fun et d’explorer plein de choses. Pour l’instant, c’est un mystère!

Le spectacle de lancement se tiendra le 12 novembre dans le cadre de Coup de coeur francophone. Le concert affiche complet. D'autres dates sont prévues en 2022 pour Montréal, Lavaltrie et Gatineau en plus d'une tournée en France en mars.

Avec les informations de Patricia Tadros

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !