•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La stratégie CENTAURE mène à 15 arrestations et à la saisie de dizaines d’armes à feu

Chargement de l’image

La stratégie CENTAURE vise à lutter activement contre le trafic d'armes à feu illégales au Québec.

Photo : Radio-Canada / René-Charles Quirion

La Presse canadienne

Le déploiement, jeudi, de la stratégie policière CENTAURE, qui vise à neutraliser le trafic d'armes à feu et autres activités criminelles, a permis à la police de saisir des dizaines d'armes et de grandes quantités de stupéfiants, selon ce qu'a confirmé la Sûreté du Québec (SQ) vendredi.

Les opérations, qui ont mobilisé plus d'une centaine de policiers, ont aussi permis l'arrestation de 15 personnes qui seraient impliquées dans des activités criminelles.

La SQ précise que les perquisitions ont permis jusqu'à maintenant la saisie, en outre, de plus de 50 armes longues, de près de 10 armes de poing, de plusieurs munitions, de pistolets à air comprimé et à plombs et de quelques arbalètes.

La police a aussi fait main basse sur plus de 170 kilogrammes de cocaïne, plus de 220 kilos de cannabis, de la méthamphétamine, des vestes pare-balles et sur une somme de plus de 100 000 $ en devises canadiennes.

Après le lancement des perquisitions, une opération de visibilité a eu lieu en soirée dans plus de 110 établissements licenciés de Montréal, Québec, Laval, Longueuil, la Mauricie, l'Estrie, du Centre-du-Québec et de Gatineau. Des contrôles routiers ont également été mis en place : 1792 véhicules ont été vérifiés et plus de 40 individus ont été interpellés, selon la Sûreté du Québec.

La stratégie CENTAURE a pour mandat d'assurer une pression constante sur le crime organisé et ainsi, lutter activement contre le trafic d'armes à feu illégales au Québec.

Le lancement de CENTAURE a été annoncé il y a quelques semaines par la ministre de la Sécurité publique du Québec, Geneviève Guilbault. Le déploiement de jeudi a été réalisé par des policiers des Escouades régionales mixtes (ERM) et de l'Escouade nationale de répression du crime organisé (ENRCO), en collaboration avec différents corps de police régionaux.

CENTAURE bénéficie aussi de la contribution de la Gendarmerie royale du Canada, de la Police provinciale de l'Ontario, de l'Association des directeurs de police des Premières Nations et Inuits du Québec ainsi que du département de la Sécurité intérieure des États-Unis.

CENTAURE a par ailleurs mis sur pied une ligne téléphonique confidentielle visant à recueillir des informations du public. Ainsi, toute personne détenant de l'information est invitée à composer le 1 833 888-ARME (2763).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !