•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un orignal s’invite dans une école à Saskatoon de manière fracassante

Un orignal se tient debout au milieu d'une classe sans élèves et où on y voit des éclat de verres sur le sol.

Un orignal entre dans une classe de Saskatoon en fracassant la fenêtre.

Photo : Gracieuseté de Shannon Rak

Radio-Canada
|

Un orignal a fracassé une fenêtre d’une école primaire de Saskatoon jeudi matin, blessant légèrement un élève.

Une porte-parole de la Division scolaire des écoles publiques de Saskatoon a confirmé que l’orignal avait montré le bout du nez dans une salle communautaire de l’École Sylvia Fedoruk.

Des témoins racontent leur stupéfaction.

Jayme Melnyk déposait son fils de 2 ans dans un centre de la petite enfance jumelé à l’école jeudi matin, lorsqu’il a vu un orignal courir en liberté à l’extérieur.

C’est alors que l’orignal a traversé la vitre, laissant la mère du jeune garçon bouche bée.

Jayme Melnyk a gardé son sang-froid malgré tout.

J’étais très calme. Je n’étais peut-être pas aussi déconcertée que j’aurais pu l’être.

Un second témoin, Ben Davis, a vu l’orignal trotter dans une ruelle, alors qu'il travaillait chez lui, dans son bureau. Il a remarqué que la bête était suivie de près par un agent de la faune.

Après avoir fait irruption dans l’école, les agents de la faune ont tranquillisé l'orignal et ont amené l'animal inconscient à l'extérieur, le tout, en l'espace de 45 minutes.

Comme il était curieux, Ben Davis a discuté avec ces derniers, qui lui ont dit que l’orignal était en bonne santé et qu'il devrait être relâché dans une zone boisée.

C'est une histoire qui fait du bien, même s'il y a eu un peu de dégâts matériels, a déclaré M. Denis. Je pense que c'est le genre d'histoire dont nous avons besoin après tout ce qui se passe en ce moment.

La division scolaire des écoles publiques de Saskatoon a déclaré que les cours à l'école se poursuivent normalement.

Avec les informations de David Shield

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !