•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

50 nouveaux cas de COVID-19 signalés jeudi en Nouvelle-Écosse

La santé publique cherche à comprendre les circonstances entourant la hausse du nombre de cas.

Une personne qui porte un t-shirt sur lequel on voit un drapeau mi'kmaw fait l'analyse des échantillons à un site extérieur de dépistage de COVID-19.

Dépistage de la COVID-19 sur le front de mer d'Halifax, en Nouvelle-Écosse, le 1er août 2021.

Photo : CBC / Jeorge Sadi

Radio-Canada

La découverte de 50 nouveaux cas de COVID-19 est signalée jeudi à travers la Nouvelle-Écosse. Vingt ont été dépistés dans la partie ouest de la province, et le même nombre dans le nord.

Il y a jeudi en Nouvelle-Écosse neuf personnes — une de plus que la veille — qui sont hospitalisées dans des unités de traitement de la COVID-19. L’un de ces patients est aux soins intensifs.

En tenant compte des gens qui ont contracté la maladie, mais ont depuis été déclarés négatifs, le nombre de cas actifs connus des responsables de santé publique a augmenté depuis mercredi, passant de 180 à 213.

C’est la deuxième journée consécutive que la Nouvelle-Écosse présente un bilan plus élevé que la moyenne des dernières semaines. La cinquantaine de nouveaux cas confirmés en une seule journée représente le total quotidien le plus élevé depuis le 14 septembre.

Dans un communiqué du ministère de la Santé, jeudi, on réitère que l’équipe de santé publique de la Régie de la santé de la Nouvelle-Écosse mène une enquête sur ces nouveaux cas afin de mieux comprendre les circonstances entourant cette augmentation du nombre du cas.

Vaccination

Selon les plus récentes données, au moins 83 % des résidents de la Nouvelle-Écosse admissibles à un vaccin contre la COVID-19 ont reçu au moins une dose, et plus de 78 % ont reçu les deux doses recommandées.

Le vaccin n’est pour le moment offert qu’aux personnes de 12 ans et plus.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.