•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

la fin du monde en avançant, de Philippe Manevy

Il regarde la caméra.

Philippe Manevy est en lice pour le Prix de poésie Radio-Canada 2021.

Photo : Juie Laroque et Martin Shank

Radio-Canada

Philippe Manevy fait partie des 23 poètes en lice pour le Prix de poésie Radio-Canada 2021.

Qui suis-je?

J’ai immigré au Québec il y a quatre ans. À Montréal, j’ai la chance d’exercer le métier qui était déjà le mien en France : j’enseigne le français et le théâtre au secondaire et au collégial. L’immigration m’a conduit à renouer avec l’écriture : j’évoque cette expérience dans mon premier livre, Ton pays sera mon pays, paru en octobre 2021 chez Leméac Éditeur.

Les principaux thèmes que j’aborde dans ce texte

Notre espèce va dans le mur, entraînant avec elle une bonne partie des êtres vivants. Ces trois poèmes sont une évocation de cette trajectoire insensée, mais aussi, je l’espère, une invitation à nous arrêter pour écouter la respiration du monde.

Ma source d’inspiration pour ce texte

Ces textes sont nés d’une colère contre les êtres humains (dans lesquels je m’inclus, bien sûr!). J’ai tenté d’y répondre avec, à l’esprit, la phrase de Rimbaud : Ce ne peut être que la fin du monde, en avançant.

Les premières lignes

« ils sont les feuilles au vent
les roseaux qui essaient de chanter
la rivière presque tarie
les grains de sable qu’il faut regarder à la loupe

ils sont ces enfants qui n’ont pas la réponse
qui parlent à mi-voix une langue incompréhensible »

— Une citation de  Extrait de la fin du monde en avançant, de Philippe Manevy

Véritable tremplin pour les écrivaines et les écrivains canadiens, les Prix de la création Radio-Canada sont ouverts à toute personne qui écrit, de façon amateur ou professionnelle. Ils récompensent chaque année les meilleurs poèmes, nouvelles et récits inédits soumis au concours.

La gagnante ou le gagnant remportera :

  • la publication de son texte sur Radio-Canada.ca;
  • une résidence d'écriture de deux semaines au Centre des arts de Banff, en Alberta;
  • une bourse de 6000 $, offerte par le Conseil des arts du Canada.

En complément :

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !