•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville d’Ottawa prévoit une augmentation de taxes de 3 % pour son budget de 2022

Une affiche indiquant l'adresse de l'hôtel de ville d'Ottawa, au 110, avenue Laurier Ouest.

Une affiche et un drapeau devant l'hôtel de ville d'Ottawa (Archives)

Photo : Radio-Canada / Jean-Sébastien Marier

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2021 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les propriétaires fonciers d'Ottawa verront leurs impôts augmenter de 3 % alors que le maire, Jim Watson, a dévoilé un budget préliminaire pour 2022 destiné à atténuer l'inflation et à aider la Ville à sortir de la crise liée à la pandémie de COVID-19.

Le budget annuel total de 4,14 milliards de dollars à l'échelle de la ville, était l'un des quatre qui devaient être déposés mercredi, avec les budgets distincts du Service de police d'Ottawa (SPO), de la bibliothèque municipale ainsi que d'OC Transpo.

L'objectif d'une augmentation globale de l'impôt foncier municipal à 3 % pour 2022 a été fixé cet été, lorsque le conseil municipal a donné au personnel de la Ville ses directives pour l'élaboration du budget.

En fonction de cette hausse, un propriétaire urbain paiera 119 $ de plus d’impôts par année et un propriétaire rural paiera 91 $ de plus par année, selon les données présentées par la Ville, mercredi matin.

Ces directives comprenaient le fait de fonctionner en supposant que la Ville ne recevrait pas les mêmes allègements financiers liés à la COVID-19 de la part des gouvernements provincial et fédéral.

Autres faits saillants du budget provisoire 2022 :

  • Investissement dans les routes de 130,2 M$ en 2021 à 203,2 M$ en 2022;
  • 17 M$ pour créer plus de logements abordables et des logements en milieu de soutien pour ses résidents les plus démunis;
  • 27 M$ au Financement communautaire, un programme destiné aux organismes de services sociaux qui interviennent auprès des résidents dont les besoins sont les plus grands;
  • 10 000 petites entreprises profiteront d’un allègement fiscal de 7,5 % en 2022;
  • 67 M$ pour les infrastructures rurales et 11,5 M$ pour l’amélioration des liaisons des sentiers piétonniers et cyclables;
  • 1,3 M$ pour l’embauche de 14 ambulanciers paramédicaux et l’achat de véhicules d’urgence.

Source: Ville d'Ottawa

Dans un discours d’environ 40 minutes avant la présentation du budget mercredi, le maire Watson a déclaré que la Ville investit pour le budget de manière prudente tout en gardant Ottawa abordable, car une nouvelle vague d'inflation menace le pouvoir d'achat de tous les résidents.

[Le budget] positionne notre Ville pour gagner la lutte contre la COVID-19, on continue d'investir dans nos routes, nos trottoirs et nos sentiers polyvalents, tout en s'efforçant d'aider les entreprises à se remettre de la pandémie, a déclaré M. Watson, assis seul au milieu de la table du conseil municipal.

Les autres membres du conseil écoutaient l’allocution en mode virtuel.

Image générée avec une tarte sur laquelle différentes proportions sont allouées à des services tels le transport en commun, les services sociaux et les déchets.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les dépenses du budget provisoire de 2022, telles que présentées au conseil municipal, le mercredi 3 novembre 2021.

Photo : Gracieuseté : Ville d'Ottawa

La police d’Ottawa demande 14 M$ de plus qu’en 2021

Le Service de police d'Ottawa a lui aussi déposé, mercredi, son budget préliminaire pour 2022 demandant une augmentation de 2,86 %.

L’énoncé prévoit 14 millions de dollars supplémentaires pour un budget de fonctionnement total de 346,5 M$. Le budget, qui doit être entériné par le conseil municipal, prévoit aussi 23 millions de dollars pour les dépenses en capital.

Le processus budgétaire 2022 a été la priorité numéro un du Service de police d'Ottawa au cours des 12 derniers mois, a déclaré le chef Peter Sloly à la Commission de services policiers d'Ottawa.

Peter Sloly pose devant le logo du Service de police d'Ottawa

Le chef du Service de police d'Ottawa, Peter Sloly (Archives)

Photo : Radio-Canada / Jean Delisle

Le chef Sloly a reconnu que la communauté souhaitait des changements dans les services de police, ce qu'il dit soutenir. Mais, selon lui, le gel du budget de la police ne permettrait pas au service d'investir dans les changements nécessaires ni à la police d'Ottawa de s'acquitter de ses obligations en vertu de la Loi sur les services policiers.

La conseillère municipale Diane Deans, qui préside la commission des services policiers, a clairement indiqué que la commission n'accepterait pas aussi simplement la demande de la police pour 14 millions de dollars supplémentaires.

La demande du service est de 2,86 % pour 2022, c'est leur chiffre de départ, a déclaré Mme Deans aux journalistes après le dépôt du budget. Ce n'est pas, selon toute probabilité, le pourcentage d'augmentation à la fin du processus que le conseil d'administration va approuver. Mais cela reste à voir. Nous avons évidemment beaucoup de travail à faire.

Aucun nouveau policier demandé

Le budget indique que le maintien de la taille actuelle du service de police coûtera 14,9 millions de dollars supplémentaires. La rémunération, qui est décidée par les conventions collectives, est à l'origine de l'essentiel de la pression financière.

Le service de police n'ajoutera pas de personnel supplémentaire en 2022, renonçant aux 30 nouveaux agents qu'il prévoyait embaucher.

La somme de 2,8 M$ supplémentaires est nécessaire pour couvrir les coûts croissants, tels que les services de santé et dentaires, et l'augmentation des coûts de carburant.

Par ailleurs, le service de police dit avoir trouvé 5,1 M$ en économies administratives.

OC Transpo a besoin de 20,9 M$ supplémentaires

Pour ce qui est du service de Transports en commun d’Ottawa, OC Transpo a aussi présenté son budget provisoire, mercredi, et prévoit un besoin de financement net supplémentaire de 20,9 M$ pour le maintien du service actuel.

Le budget préliminaire de 2022 repose sur une augmentation de l’achalandage, atteignant 82 % du niveau observé avant la pandémie. Le budget comprend aussi une hausse de tarif de 2,5 % pour 2022. Le laissez-passer mensuel pour adultes passera de 122,50 $ en 2021, à 125,50 $.

OC Transpo calcule par ailleurs des pertes évaluées à 60,6 M$ attribuables à la pandémie.

La Ville compte sur le financement fédéral et provincial pour couvrir les recettes tarifaires perdues en 2022 et les coûts supplémentaires à la suite de la pandémie de la COVID-19, peut-on lire dans le document du budget présenté lors de la réunion du comité des Transports de la Ville, mercredi.

Le budget d’OC Transpo prévoit aussi des investissements dans les infrastructures et la flotte de véhicules. La société de transport prévoit entre autres : 55 M$ pour remplacer 74 autobus de 12 mètres, un investissement de 17,4 M$ pour soutenir la transition opérationnelle vers l’étape 2 du train léger et 9,6 M$ pour améliorer les stations et les arrêts d’autobus.

Le conseil doit se prononcer le 8 décembre

Le budget proposé sera étudié par tous les comités permanents dans les prochaines semaines, mais le temps presse puisque le conseil municipal doit l'adopter lors d’une réunion le mercredi 8 décembre prochain.

La Ville invite la population à se prononcer sur le budget en s'inscrivant comme intervenant lors d'une réunion d’examen du budget d’un comité. Il est aussi possible de communiquer avec les conseillers municipaux, précise la Ville.

Avec les informations de Joanne Chianello, Frédéric Pepin et Trevor Pritchard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...