•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Congés sans solde de 3 mois pour les fonctionnaires de la C.-B. non vaccinés

Un agent correctionnel masqué devant un bâtiment.

Les 30 000 employés provinciaux doivent être vaccinés d'ici le 22 novembre.

Photo : ben nelms/cbc / Ben Nelms

Radio-Canada

En Colombie-Britannique, tout employé de la fonction publique provinciale qui n'a pas reçu au moins une dose d'un vaccin contre la COVID-19 d'ici le 22 novembre sera mis en congé sans solde pendant trois mois.

Après cette période, les fonctionnaires qui ne seront toujours pas immunisés pourront être licenciés.

C'est une étape nécessaire pour soutenir la vaccination et aider à protéger tous nos lieux de travail et nos communautés contre la COVID-19, a rappelé le ministre de la Santé Adrien Dix lors d’un point de presse tenu lundi.

Selon les données du gouvernement, 95 % des fonctionnaires ont reçu au moins deux doses de vaccins.

Le mois dernier, la province a annoncé la vaccination obligatoire pour les 30 000 employés de la fonction publique.

3300 travailleurs de la santé non vaccinés

Par ailleurs, dans le secteur de la santé, plus de 3300 travailleurs sont désormais en congé sans solde parce qu’ils n’ont pas été vaccinés avant la date butoir du 26 octobre, comme l'exigeait la province.

Cela représente 2,5 % des effectifs du système de santé. Dans la régie de santé de l'Intérieur, ce taux grimpe même à 5 %.

La médecin hygiéniste en chef, Bonnie Henry, reconnaît que cette perte de personnel représente un défi pour le système de santé déjà mis à rude épreuve.

Elle fait également part de sa déception à l’égard des travailleurs qui ne souhaitent pas se faire vacciner. Ce n'est probablement pas le bon métier pour eux, pour être franche, affirme-t-elle.

AstraZeneca et dose de rappel

Les Britanno-Colombiens qui ont reçu un vaccin AstraZeneca pourront recevoir une dose de rappel avant les autres.

La Dre Bonnie Henry affirme que les données démontrent que la protection du vaccin AstraZeneca diminue plus rapidement que celle des autres vaccins.

Toute personne immunisée avec le vaccin d'AstraZeneca recevra ainsi une invitation pour recevoir une dose de rappel six mois après la deuxième injection.

Une file de gens devant une pharmacie.

En Colombie-Britannique, le vaccin AstraZeneca-Oxford était notamment offert dans les pharmacies.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Les vaccins Pfizer-BionNTech et Moderna qui seront offerts en troisième dose. La médecin hygiéniste en chef de la province assure que le mélange des doses est très efficace.

Par ailleurs, la semaine dernière, la Colombie-Britannique a annoncé qu'elle offrira une troisième dose d'un vaccin contre la COVID-19 à tous ceux qui le désirent à partir de janvier 2022.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !