•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ne mettez pas vos citrouilles à la poubelle!

Quatre citrouilles décorées pour l'Halloween sont éclairées par des chandelles dans le noir.

Environ 80 000 tonnes de citrouilles sont produites chaque année au pays et les deux tiers seront utilisés comme décoration pour l’Halloween.

Photo : iStock / Paffy69

Radio-Canada

Deux organismes de Winnipeg invitent la population à ne pas mettre leurs vieilles citrouilles à la poubelle, mais à les composter ou à faire don de leurs graines.

Compost Winnipeg organise une cueillette des citrouilles le 6 novembre au centre commercial Polo Park.

La directrice des ventes et du service à la clientèle de Compost Winnipeg, Karrie Blackburn, explique que l’organisme offre ce service aux gens qui n’ont pas de contenant pour compost dans leur cour ni d’autres moyens de composter leur citrouille.

Ce sera un événement amusant qui nous rappelle aussi l’importance de ne pas envoyer de déchets biologiques dans les sites d’enfouissement, dit-elle.

La production de citrouilles au pays avoisine 80 000 tonnes par an, dit-elle. Environ les deux tiers sont vendus aux consommateurs, qui le plus souvent les transforment en citrouilles d’Halloween qui ne seront jamais mangées.

Quand des déchets biologiques aboutissent dans les sites d’enfouissement, ils ne se décomposent pas comme ils le feraient naturellement. Il n’y a pas d’oxygène et donc pas de bons microbes pour décomposer ces aliments, explique Karrie Blackburn.

Et même si le processus du compostage crée une certaine émission de dioxyde de carbone, on reste loin des quantités de méthane produites dans les sites d’enfouissement, où les déchets biologiques sont perdus et ne servent plus à rien, dit-elle.

Une partie des citrouilles recueillies par l’organisme pourra être donnée au sanctuaire pour les animaux de la ferme Creek Farm près de Steinbach.

Toutes les façons d’éviter que les citrouilles aboutissent dans les sites d’enfouissement sont à considérer, répète Karrie Blackburn. On ne veut vraiment pas les envoyer là.

Le camion de Compost Winnipeg sera stationné à l’angle sud-ouest du terrain de stationnement de Polo Park, près de l’entrée du Sport Chek, précise-t-elle. Les gens n’auront qu’à y déposer leurs citrouilles.

Des graines de citrouille rôties en demande

Le centre de réhabilitation d’animaux Prairie Wildlife Rehabilitation Centre demande aux Winnipégois de ne pas jeter les graines de citrouille qu’ils auraient en trop.

L’organisme s’est tourné vers les réseaux sociaux pour demander des graines de citrouille rôties.

Le centre les donne à manger aux mammifères et aux oiseaux qu’il recueille, comme les écureuils et les geais bleus, explique-t-on dans la publication.

Les gens qui voudraient donner des graines de citrouille doivent d’abord les nettoyer en les rinçant puis les faire rôtir au four, sans les assaisonner, à une température de 200 à 250 degrés Fahrenheit pendant 30 à 45 minutes, jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées.

Les graines de citrouille rôties peuvent être déposées à l’hôpital vétérinaire Pembina, au 400 chemin Pembina.

Avec des informations de Jillian Coubrough

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !