•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vote par anticipation : le changement représente un « risque », soutient Savard

Marie-Josée Savard, candidate à la mairie de Québec.

Marie-Josée Savard, candidate à la mairie de Québec (archives)

Photo : Radio-Canada

À la veille du début du vote par anticipation en vue du scrutin municipal, Marie-Josée Savard met en garde la population contre le « risque » d’opter pour un changement de garde. Selon elle, il est beaucoup plus sage de miser sur une équipe éprouvée.

Je connais bien ma ville et je suis là depuis 8 ans à l’exécutif, a rappelé Marie-Josée Savard aux journalistes vendredi, à quelques heures de l'ouverture des bureaux de vote.

Celle qui a pris les rênes du parti du maire Labeaume a martelé que l’administration sortante représente un gage de stabilité et une valeur sûre pour les citoyens.

« Au lendemain d’une pandémie et avec la relance économique, l’expérience acquise depuis plusieurs années est importante. »

— Une citation de  Marie-Josée Savard, cheffe d'Équipe Marie-Josée Savard

Questionnée pour savoir si les citoyens devaient y penser à deux fois avant de confier les clés de l’Hôtel de Ville à un nouveau visage, elle n'a pas mâché pas ses mots.

Oui, c’est un risque, tranche-t-elle.

Une vieille tactique, réplique Marchand

Bruno Marchand, seul à ne pas avoir d'expérience politique parmi les meneurs de la campagne, n’a pas tardé à répliquer.

Pour le chef de Québec forte et fière, la sortie de Marie-Josée Savard vise à freiner sa glissade dans les intentions de vote et sent un peu le désespoir.

Bruno Marchand, chef de Québec forte et fière.

Bruno Marchand, chef de Québec forte et fière (archives)

Photo : Radio-Canada

C’est une vieille tactique qui ne fait plus peur à personne, juge-t-il.

« Je pense que le vent nous souffle dans le dos, mais visiblement, c’est avec le vent dans la face que Mme Savard navigue depuis deux semaines. »

— Une citation de  Bruno Marchand, chef de Québec forte et fière

Selon Bruno Marchand, la population n’est pas dupe et sait reconnaître un politicien qui agite un épouvantail.

Notre couverture des élections municipales au Québec en 2021.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !