•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des évêques de l’Ouest canadien accompagneront des chefs autochtones au Vatican

Le pape François s'entretient avec des évêques canadiens, en mai 2017, au Vatican.

La délégation composée d'Autochtones et de quelques évêques abordera le rôle de l’Église dans le système des pensionnats. (archives)

Photo : Associated Press

Plusieurs évêques catholiques de l’ouest du pays accompagneront des représentants autochtones pour rencontrer le pape François au Vatican du 17 au 20 décembre prochain.

Selon les informations confirmées par les diocèses respectifs, les évêques catholiques du Canada suivants participeront à cette rencontre :

  • Mgr Richard Gagnon, archevêque de Winnipeg
  • Mgr William McGrattan, évêque de Calgary
  • Mgr Richard Smith, archevêque d’Edmonton

L’archevêque de Regina, Mgr Donald Bolen, participera très probablement à cette rencontre, selon un de ses proches collaborateurs. S’il n’y va pas, je serais surpris, confie-t-il, en rappelant l’engagement de Mgr Bolen dans le processus de réconciliation avec les communautés autochtones de la Saskatchewan.

La délégation autochtone sera quant à elle représentée par des chefs des Premières Nations, des Métis et des Inuits. Parmi eux, le chef national de la Première Nation Dene, Norman Yakeleya, responsable du dossier des pensionnats pour Autochtones à l’Assemblée des Premières Nations.

Je dirigerai les survivants des pensionnats pour Autochtones dans le cadre de cette délégation. C'est un honneur de recevoir une invitation de Sa Sainteté le pape François. C'est un geste de respect envers les peuples autochtones du Canada, explique Norman Yakeleya dans un communiqué publié jeudi.

La délégation est invitée au Vatican pour aborder l’impact de la colonisation et du rôle que l’Église a joué dans le système des pensionnats, indique la Conférence des évêques catholiques du Canada dans un communiqué publié en juin dernier.

Selon l’épiscopat canadien, le pape François veut entendre directement les peuples autochtones et répondre à leur souffrance et au traumatisme intergénérationnel qui perdure.

Le Vatican annonçait mercredi que le pape François acceptait d’effectuer une visite au Canada à une date qui reste à déterminer.

En septembre dernier, les évêques catholiques du pays ont présenté des excuses officielles aux Premières Nations pour les abus commis dans les pensionnats pour Autochtones.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !