•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une crise secoue une association œuvrant auprès des personnes handicapées dans Clare

Le gouvernement intervient dans la gestion d’Inclusion Clare, dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse.

Un pictogramme représentant un fauteuil roulant peint sur le ciment.

Le gouvernement intervient dans la gestion d’Inclusion Clare, dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse.

Photo : Getty Images / Catherine Leblanc

Radio-Canada

Une association oeuvrant auprès des personnes handicapées dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse éprouve des difficultés. Le ministère des Services communautaires est intervenu dans la gestion de l’organisme Inclusion Clare.

À l’origine du problème, il y aurait eu l’expulsion en avril d’une résidente de la Maison Jérôme de Pointe-de-l’Église, puis celle durant l’été d’une résidente de la Maison d’amis, à Meteghan.

Ces deux foyers sont gérés par Inclusion Clare, qui héberge une quinzaine de personnes handicapées et offre aussi des programmes de jour à une trentaine de clients, dont beaucoup de la communauté acadienne de la Baie Sainte-Marie.

Plus de 1400 personnes dans la communauté ont signé une pétition demandant la réintégration de la résidente qui vivait à la Maison d’amis.

En septembre, une cinquantaine de personnes ont signé une lettre ouverte dans laquelle il insistait pour dire que le conseil d’administration avait perdu l’autorité morale nécessaire pour gérer Inclusion Clare.

C'est dans ces circonstances que la ministre des Services communautaires de la Nouvelle-Écosse, Karla MacFarlane, est intervenue.

Affirmant que les choses ne fonctionnent pas bien au sein de l’association, elle a suspendu son agrément et nommé une administratrice.

Cette dernière doit gérer Inclusion Clare pendant que des avocats se penchent sur les statuts de l'association.

Selon la ministre MacFarlane, un nouveau mode de gouvernance sera proposé d'ici Noël.

Entretemps, assure-t-elle, il n’y a aucun changement dans les services offerts aux personnes handicapées.

D’après un reportage d’Adrien Blanc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !