•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une 3e dose désormais offerte aux plus de 18 ans aux T.N.-O.

Un panneau annonce la présence de la clinique de vaccination.

Tous les adultes du territoire peuvent maintenant prendre rendez-vous pour recevoir leur troisième dose du vaccin.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

Radio-Canada

Les adultes qui vivent dans les Territoires du Nord-Ouest peuvent recevoir une troisième dose de vaccin contre la COVID-19, ont fait savoir les autorités de la santé publique jeudi matin.

L’annonce a été faite sur les ondes de CBC par la Dre Kami Kandola, médecin hygiéniste en chef du territoire et la Dre Anne Marie Pegg, la directrice médicale du territoire. Toutes les personnes âgées de plus de 18 ans au 31 décembre 2021 ont droit à une troisième dose.

La Dre Pegg a expliqué que les Ténois ne devraient pas aller dans les cliniques pour recevoir leur nouvelle dose sans d'abord prendre rendez-vous. Les heures des cliniques de vaccination sont listées par les autorités sanitaires, qui donnent des instructions sur la façon dont les personnes intéressées peuvent prendre rendez-vous.

La troisième dose devrait être reçue six mois après la deuxième et, pour l'instant, elle est offerte uniquement aux résidents des Territoires du Nord-Ouest. Ceux qui ne possèdent pas de carte de santé du territoire doivent se munir d’une preuve de résidence pour leur rendez-vous. Les non-résidents doivent suivre les règles de leur collectivité d’origine.

Selon un communiqué de presse, il y a deux types de troisièmes doses : la première contient moins de produit vaccinal que la seconde, qui est destinée notamment aux personnes immunodéficientes.

Il y a quelques jours, la Colombie-Britannique a annoncé qu'elle offrira une troisième dose de vaccin à tous ses résidents de plus de 12 ans à partir de janvier 2022.

D'autre part, plusieurs provinces et territoires offrent des troisièmes doses à des groupes spécifiques comme les résidents des centres de soins de longue durée les personnes immunodéprimées.

À Yellowknife, il est conseillé de réserver en ligne (Nouvelle fenêtre) pour recevoir la troisième dose. Toutefois, un nombre limité de places sans rendez-vous est prévu entre 11 h et 18 h pour les personnes qui ne peuvent pas réserver en ligne.

Les personnes qui veulent prendre un rendez-vous à l'extérieur de Yellowknife sont invitées à aller sur le site Internet de l’Administration des services de santé et des services sociaux des Territoires du Nord-Ouest (ASTNO).

La Dre Kandola tient à préciser que, si les personnes admissibles ne reçoivent pas de troisième dose, elles seront tout de même considérées comme pleinement vaccinées.

Il est toujours possible pour les Ténois d'obtenir leur première ou leur deuxième dose du vaccin contre la COVID-19, souligne le communiqué, qui ajoute que les personnes doublement vaccinées possèdent toujours une bonne protection contre le SRAS-CoV-2, y compris contre le variant Delta.

Cette annonce intervient alors que le nombre de cas est en décroissance au territoire. Mercredi, ce dernier signalait 194 cas actifs d'infection. Le pic de cas actifs a été atteint avec 456, le 7 octobre dernier.

Dans certaines communautés, cependant, la situation est encore préoccupante. À Behchokǫ̀, on observe toujours une transmission communautaire, et à Hay River, ainsi que dans la Première Nation K'atl'odeeche, les cas sont passés à 65 mercredi, soit 15 de plus que vendredi dernier.

Avec des informations d'Amy Tucker et Loren McGinnis

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !