•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Autobus Maheux reprend ses liaisons régionales dès lundi prochain

Les autobus Maheux.

Les autobus Maheux (archives)

Photo : Radio-Canada / Mélanie Picard

Radio-Canada

Autobus Maheux va reprendre les liaisons sur l’ensemble de son réseau régional dès le lundi 1er novembre, grâce au programme d’aide d'urgence à la relance du transport interurbain par autobus de Québec.

Il s'agit des liaisons Rouyn-Noranda–La Sarre, Rouyn-Noranda–Témiscamingue–North Bay, Val-d’Or–Amos, Val-d’Or–Chibougamau et Amos–Rivière-Héva.

Le service a été interrompu au début de la pandémie en mars 2020, au moment où prenait fin l'aide financière octroyée par les MRC pour soutenir les lignes régionales.

En juillet 2020, les lignes principales avaient repris vers Montréal, Ottawa et Chisasibi, grâce notamment à une aide financière d'urgence du gouvernement.

Un autre volet de ce programme qui prend fin le 31 mars prochain permet cette fois de reprendre le transport interurbain.

Après cette date, Autobus Maheux tentera d'obtenir une aide des MRC nécessaires pour poursuivre ses liaisons, explique le président du groupe Pierre Maheux. C'est cette aide-là que nous allons de nouveau solliciter après les fêtes auprès des nouveaux conseils municipaux, parce que les élections amènent de nouveaux conseils municipaux, certains élus n'ont jamais pris connaissance de ce dossier-là , explique-t-il.

Si aucune solution n'est trouvée, le transporteur soumettra le problème à la Commission des transports du Québec.

On va relancer les MRC au retour des fêtes pour connaître leur opinion sur leur implication financière ou pas. À partir du moment où on a des réponses négatives et qu'on est devant des pertes financières importantes sur les lignes, évidemment le transporteur aura comme décision à prendre de soumettre la situation financière auprès de la Commission des transports pour voir ce qu'on peut faire, diminuer les fréquences, abolir certains services; la question se posera à ce moment-là, ajoute la responsable.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !