•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le journal Le Réveil renaît de ses cendres

Une boîte à journaux en métal.

Le journal Le Réveil sera disponible dans une quarantaine de points de dépôt dans des boîtes en métal.

Photo : Radio-Canada / Roby St-Gelais

Radio-Canada

L’entreprise Trium Médias relance le défunt journal Le Réveil. La publication sera bimensuelle. Un site web consacré aux nouvelles du journal est également lancé.

Trium Médias a l’intention d’y offrir du contenu régional et local uniquement. Le nom du journal, Le Réveil, a été acheté auprès de Néomédia qui en possédait encore les droits.

La version papier du journal Le Réveil ne sera pas distribuée à chaque domicile, mais sera plutôt disponible dans 40 points de dépôt à Saguenay.

L'entreprise a fait l’acquisition d’anciennes boîtes à journaux en métal qui appartenaient au Washington Post. Elles ont été repeintes et disposées entre autres dans des épiceries, des dépanneurs et des centres commerciaux. Des entreprises recevront aussi leur copie de la publication par la poste.

Deux femmes sur scène derrière un lutrin.

La directrice des opérations, Stéphanie Gagnon, et la directrice des ventes, Marlène Claveau, ont présenté le nouveau projet de Trium Médias à la Zone portuaire de Chicoutimi.

Photo : Radio-Canada

Avec ce réseau de distribution, ça minimise le risque puisque ce seront des copies qui seront ramassées. On va pouvoir adapter notre réseau selon la demande, explique la copropriétaire et directrice des opérations, Stéphanie Gagnon.

Trium Médias possède déjà les journaux Le Lac-St-Jean, L’Étoile du Lac et Le Nouvelles Hebdo depuis 2017.

On a le vent dans les voiles avec nos médias au Lac-Saint-Jean, et la recette qu’on a, c’est celle qu’on veut amener au Saguenay, mentionne la copropriétaire. On fait le pari qu’on peut avoir le même succès au niveau des lecteurs et des annonceurs.

L’entreprise a embauché deux journalistes et un représentant commercial pour combler ses besoins de main-d'œuvre. Les employés déjà en poste au Lac-Saint-Jean seront aussi appelés à contribuer à la nouvelle publication.

Avec les informations de Roby St-Gelais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !