•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’instavidéaste Pokimane crée son entreprise de gestion de talents

Portrait d'une jeune femme qui sourit à côté du logo de son entreprise, RTS.

L'instavidéaste Pokimane compte quelque 30 millions de personnes abonnées sur Twitch.

Photo : RTS

Radio-Canada

La Canado-Marocaine Imane « Pokimane » Anys, suivie par quelque 30 millions de personnes sur la plateforme de diffusion en continu Twitch, a lancé RTS, son entreprise de gestion de talents et de conseils de marque pour épauler les instavidéastes en début de carrière.

Pokimane est l’une des personnalités les plus populaires sur Twitch, attirant des dizaines de milliers d’internautes à chacune de ses diffusions – souvent des parties de Fortnite, de Valorant, de League of Legends et de nombreux autres jeux vidéo.

Imane Anys a déjà la fibre entrepreneuriale, elle qui est l’une des membres fondatrices de OfflineTV, un groupe de divertissement social en ligne composé de créateurs et créatrices de contenus.

Mais voilà qu’elle souhaite se développer davantage dans ce créneau par la cofondation de RTS – comme le style de jeu Real-Time Strategy, stratégie en temps réel – une nouvelle entreprise dans laquelle elle occupe le poste de directrice de création.

Réparer l’industrie

L’objectif est de réparer ce qui est cassé dans la gestion de talents et les partenariats de marques, dans le domaine du jeu vidéo comme dans les sports électroniques, selon le communiqué.

Je ne cesse de voir des créateurs et créatrices incroyables qui font des merveilles avec leur contenu et leurs diffusions, mais ces personnes n'ont pas le soutien nécessaire pour développer leur marque et leurs activités commerciales, pointe-t-elle.

Selon Pokimane, les instavidéastes s’essoufflent à accepter des contrats de partenariat contraignant et dont les bénéfices ne sont pas toujours équitablement répartis.

« Mon objectif est de mettre à profit mes années d'expérience et de les rendre accessibles aux nouvelles têtes créatrices afin qu'elles n'aient pas à passer par le processus que j'ai enduré. »

— Une citation de  Pokimane

L’instavidéaste ne tire pas seule les ficelles de l’entreprise, qui est dirigée par Stuart Saw, un ancien de Twitch et d'Endeavor. La jeune pousse compte aussi parmi ses rangs plusieurs vétérans et vétéranes de l’industrie du jeu vidéo.

RTS espère ainsi travailler avec les talents, les marques, mais aussi avec de grandes entreprises comme Epic Games et Facebook. Elle devient également la propriétaire et cogestionnaire du très populaire tournoi de jeux de combat Evo de Sony.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !