•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inquiétudes à la suite de la fermeture temporaire de ligne d’aide téléphonique de JEVI

Marie-Éve Bernier, formatrice et intervenante à JEVI

Le centre de prévention du suicide JEVI a ferme temporairement sa ligne d'intervention faute de personnel.

Photo : Radio-Canada / Guylaine Charette

Radio-Canada

La décision de l'organisme de prévention du suicide JEVI de fermer temporairement sa ligne d’intervention téléphonique soulève l'inquiétude d'organismes communautaires, qui estiment que les répercussions sur leurs services seront importantes.

La coordonnatrice de Secours-Amitié Estrie, Mylène Vincent, craint que son organisme ne reçoive davantage de demandes.

C’est encore difficile à vérifier. On sent une inquiétude à tous les niveaux. Nous n’avons aucune idée de comment ça va nous affecter. On se questionne, mais les appels risquent d'augmenter, explique Mme Vincent.

Secours-Amitié n’entend toutefois pas changer sa mission, malgré la décision de JEVI.

Nous sommes là pour être à l'écoute des gens, non pas pour intervenir et donner des outils aux personnes. Nos bénévoles sont formés pour écouter et accueillir les gens qui présentent des idées suicidaires. Notre équipe est prête à continuer à les accueillir, indique Mylène Vincent.

Elle rappelle que le 1-866-APPELLE demeure disponible pour les personnes qui ont besoin d’une intervention directe.

Ils pourront être référés pour recevoir une intervention,

Secours-Amitié Estrie offre des services entre 8 h le matin à 3 h dans la nuit.

Nous avons une équipe de bénévoles motivés et engagés, assure Mylène Vincent.

La ligne d’écoute de Secours-Amitié Estrie est disponible au 819-564-2323.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !