•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les demandes d’aide alimentaire toujours en hausse dans la région

Des paquets de pâtes sèches sont empilées dans des boîtes de carton

L'inflation se traduit notamment par une hausse du coût de la vie et pousse plus de gens à recourir à l'aide des banques alimentaires.

Photo : CBC

Radio-Canada

Depuis le début de la pandémie, les demandes d’aide alimentaire faites à Moisson Mauricie / Centre-du-Québec ne cessent d’augmenter. En 2021, l’organisme enregistre 1000 demandes mensuelles supplémentaires, alors que Moisson Mauricie / Centre-du-Québec notait déjà une augmentation marquée des demandes l’année précédente.

Ce sont les personnes seules qui ont eu davantage besoin d’aide alimentaire au cours de la dernière année. Plus de 60 % des ménages aidés sont composés de personnes seules, ce qui représente une augmentation de 4,5 % par rapport au début de la pandémie en 2019.

Le coût de la vie augmente et nous craignons une nouvelle hausse des demandes prochainement. Nos statistiques le montrent, les personnes seules se retrouvent davantage fragilisées , indique le président du conseil d’administration de Moisson Mauricie / Centre-du-Québec Jean Pellerin, par voie de communiqué.

Le nombre de personnes aidées par l’organisme est de 26 500 personnes chaque mois, dont plus de 7800 enfants.

La seule bonne nouvelle au tableau est que la situation de précarité semble s’être résorbée pour une partie des personnes qui ont eu besoin d’aide alimentaire dans la dernière année, mais la demande a tout de même augmenté par rapport à 2019.

Les arrivages de nourriture en diminution 

Alors que le nombre de demandes explose, les arrivages de nourriture, eux, connaissent une diminution importante.

Moisson Mauricie / Centre-du-Québec travaille de concert avec le réseau des banques alimentaires du Québec et du Canada pour pouvoir répondre à la forte demande actuelle.

Les organismes qui offrent des services d’aide alimentaire ont tous dû adapter leurs services au contexte pandémique. La concertation du réseau a permis de répondre aux besoins grandissants.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !