•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un ambulancier d’Ottawa inculpé pour un faux certificat de vaccination contre la COVID-19

Plusieurs véhicules du Service paramédic d'Ottawa.

Un ambulancier paramédical d'Ottawa fait face à des accusation pour avoir présenté une fausse preuve vaccinale.

Photo : Radio-Canada / Frederic Pepin

Radio-Canada

La police d'Ottawa a porté des accusations de contrefaçon et d’emploi d’un document contrefait contre un ambulancier paramédical de la ville, alléguant qu'il a falsifié sa preuve de vaccination contre la COVID-19.

Le Service de police d’Ottawa (SPO) a déclaré dans un communiqué de presse jeudi, avoir reçu plus tôt ce mois-ci, un renseignement de la Ville selon lequel un employé du Service paramédic d'Ottawa avait soumis un certificat de vaccination frauduleux.

L’individu aurait présenté à son employeur un faux certificat de vaccination en vue de conserver son emploi comme ambulancier paramédical.

La Section des normes professionnelles du Service paramédic d’Ottawa a déclaré avoir découvert que le travailleur avait faussement démontré qu'il avait reçu deux doses de vaccin contre la COVID-19, selon la police.

Un homme de 30 ans a été arrêté mercredi et fait face à des accusations de contrefaçon et de falsification de document. L'individu a été relâché sur remise d’un engagement assorti de conditions et sa comparution devant les tribunaux est prévue pour une date ultérieure.

Cela crée une injustice

Dans l'après-midi, jeudi, la Ville d'Ottawa a confirmé que l'individu inculpé n'est plus à l'emploi de la Ville, tout en refusant de commenter davantage.

Lors d’un point de presse de Santé publique Ottawa jeudi, le Dr Brent Moloughney, médecin-chef adjoint, a commenté la nouvelle.

Un homme s'adresse au média, lors d'une conférence de presse virtuelle.

Dr Brent Moloughney, médecin-chef adjoint en santé publique à SPO.

Photo : Radio-Canada

« Il est décevant que quiconque ait des certificats de vaccination frauduleux. C'est un moyen de nous protéger collectivement grâce à la vaccination et cela permet à nos entreprises d'être ouvertes, de rattraper les temps économiques difficiles qu'elles ont connus. »

— Une citation de  Dr Brent Moloughney, Santé publique Ottawa

Il y a aussi une question d'équité ici, ajoute-t-il. La grande majorité des gens font ce qu'il faut; se font vacciner, téléchargent le matériel, profitent d'aller au restaurant et je trouve injuste que certains tentent de tricher le système.

Le Dr Moloughney s’est dit heureux du travail des policiers et des actions qui sont prises lorsque les mesures sanitaires contre la COVID-19 ne sont pas respectées.

Le fait de vendre, d’acheter, d’employer ou d’accepter sciemment de faux documents d’accréditation de vaccination contre la COVID-19 est un acte criminel, précise le SPO.

L'Unité de fraude de la police d'Ottawa prend des informations sur les faux documents de vaccination au 613-236-1222 poste 5492.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.