•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Meurtre à Sainte-Foy : la police recherche des témoins

Un camion de police stationné devant le centre commercial La Pyramide, à Sainte-Foy.

Les policiers recherchent des témoins du meurtre survenu mardi soir, dans le stationnement de La Pyramide, à Sainte-Foy.

Photo : Radio-Canada / Sébastien Tanguay

Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) déploie ce jeudi un poste de commandement dans le secteur du centre commercial La Pyramide, à Sainte-Foy, dans le cadre de son enquête portant sur le meurtre de Michel Petit.

L’homme de 37 ans a été victime d’une agression à l’arme blanche un peu avant 21 h, mardi soir. Il aurait succombé à ses blessures lors de son transport en ambulance vers l'hôpital.

Les enquêteurs sont à la recherche de témoins qui pourraient les aider à élucider les circonstances entourant le crime.

Arrestation

Mercredi, le SPVQ a annoncé qu’un homme de 25 ans avait été arrêté.

Ce dernier, connu du milieu policier, sera interrogé par les enquêteurs des crimes graves. Il pourrait comparaître ultérieurement, a précisé le corps policier dans un communiqué.

On ignore pour l’instant la nature des liens entre le suspect et la victime.

Le suspect n'a pas été accusé pour le meurtre de Michel Petit.

Le capot d'une voiture de police vu de près et un ruban de signalisation pour marquer un périmètre de sécurité.

L'agression au couteau dont a été victime Michel Petit a mené à un important déploiement policier mardi soir (archives).

Photo : Radio-Canada / Frédéric Vigeant

L’agression ayant causé la mort de Michel Petit est survenue dans le stationnement de La Pyramide.

La victime et sa conjointe se rendaient au restaurant le Shaker. M. Petit serait sorti du véhicule en premier et aurait demandé à sa compagne de l'attendre.

L'air anormalement inquiet

Une proche de cette dernière a raconté qu’il semblait anormalement inquiet. Quelques minutes plus tard, la conjointe aurait entendu M. Petit appeler à l’aide.

Elle serait alors sortie du véhicule et l’aurait aperçu gisant au sol, en train de se vider de son sang.

Michel Petit torse nu, qui sourit à la caméra.

Michel Petit était connu des policiers.

Photo : Facebook

Un homme qui est arrivé par-derrière l’aurait poignardé. Ça a touché son artère principale et il aurait demandé à sa conjointe en s'effondrant sur le sol de maintenir une pression sur sa plaie, a relaté Alexandra Pruneau, une amie de la victime.

Michel Petit avait plusieurs antécédents judiciaires. Il a notamment été reconnu coupable de trafic de drogue en 2017 et d’introduction par effraction en 2018.

L’homme de 37 ans était en attente d’un procès pour voie de fait avec lésions.

L'enquête se poursuit.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.