•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ultime effort de recrutement pour rouvrir la Maison Colombe-Veilleux

L'extérieur de la Maison Colombe-Veilleux.

La Maison Colombe-Veilleux peine à trouver le personnel soignant nécessaire pour rouvrir ses portes.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

« Il est minuit moins une », indique le président du conseil d’administration de la Maison Colombe-Veilleux, Pierre Hébert. L’établissement de Dolbeau-Mistassini, qui se consacre aux soins palliatifs, cherche désespérément à trouver trois infirmières auxiliaires pour rouvrir ses portes.

La Maison est fermée depuis cet été, faute de personnel suffisant. Deux infirmières sont parties pour rejoindre le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) en juillet, et une autre a été recrutée un peu plus tard.

« Il y a beaucoup de familles qui aimeraient avoir les services de la Maison, mais en ce moment, même si on met les efforts, c’est impossible. »

— Une citation de  Pierre Hébert, président du C. A., Maison Colombe-Veilleux
L'affiche à l'entrée de la Maison Colombe-Veilleux.

La Maison Colombe-Veilleux souligne ses 30 ans en 2021.

Photo : Radio-Canada

Depuis l’été, la Maison travaille d’arrache-pied à recruter du personnel, mais sans succès. Le CIUSSS l'aide dans cette démarche.

Selon Pierre Hébert, le principal problème jusqu’ici était que l’organisme ne pouvait offrir les mêmes conditions que le réseau public. Le conseil d’administration vient toutefois de trouver une façon de bonifier les offres salariales. Le C. A. a accepté de majorer et, d’après moi, ça aura un certain impact, a mentionné le président en entrevue à l'émission C'est jamais pareil. Il a ajouté que l’organisme recevait également de l'aide de ressources externes.

Une chambre de la Maison Colombe-Veilleux.

La Maison Colombe-Veilleux se consacre aux soins aux personnes en fin de vie.

Photo : Radio-Canada

La Maison Colombe-Veilleux fête son 30e anniversaire cette année. Les responsables espèrent marquer cette étape importante en trouvant un moyen d’offrir de nouveau des soins aux personnes en fin de vie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !