•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Donald Arseneault se lance dans la course à la chefferie libérale

Donald Arseneault.

L’ancien député a été élu pour la première fois en 2003 pour représenter la circonscription de Restigouche-Est (maintenant nommée Campbellton-Dalhousie). Il est réélu en 2006, en 2010 et en 2014 (archives).

Photo : Radio-Canada / Michel Nogue

Radio-Canada

L’ancien député Donald Arseneault fait un retour en politique et veut être chef du Parti libéral du Nouveau-Brunswick. Il en fera officiellement l’annonce lors d’une conférence de presse jeudi midi.

Les libéraux sont sans chef depuis la démission de Kevin Vickers après la défaite de son parti aux dernières élections à l’automne 2020.

L’ancien député fédéral T.J. Harvey a annoncé en juin dernier ses intentions de briguer la direction du parti.

C’est maintenant au tour du politicien natif de Dalhousie Donald Arseneault de s’élancer. Il fera l’annonce de sa candidature à midi à Fredericton.

En entrevue à l’émission de radio La matinale jeudi matin, M. Arseneault affirme être l’homme de la situation. Je crois sincèrement que je peux contribuer positivement, d'une façon positive, dans l'avancement des dossiers politiques de la provinc, déclare-t-il.

On a des divisions dans la province, on a des divisions entre les francophones, les anglophones, le nord, le sud, les jeunes, les personnes plus âgées, les nouveaux canadiens et ceux qui sont ici aujourd’hui, on doit [rassembler] tous ces gens là ensemble et je pense que je suis la meilleure personne pour le faire, ajoute Donald Arseneault.

Une longue feuille de route

Âgé de 46 ans, Donald Arseneault possède une longue feuille de route. L’ancien député a été élu pour la première fois en 2003 pour représenter la circonscription de Restigouche-Est (maintenant nommée Campbellton-Dalhousie). Il est réélu en 2006, en 2010 et en 2014.

Il a quitté précipitamment son poste avant la fin de son mandat en 2017 après avoir accepté un emploi dans le secteur privé à Ottawa alors qu’il était toujours un élu.

Il est actuellement directeur général de l’organisme Bleuets NB. L’homme ne s’est pas éloigné longtemps des cercles politiques. Il était notamment le gérant de campagne du Parti libéral lors de la dernière campagne électorale.

Donald Arseneault, s'il est choisi, devrait briguer un siège dans la région de Fredericton où il réside maintenant.

Le gérant de campagne de M. Arseneault est le député de Bathurst-Ouest-Beresford, René Legacy.

On ignore encore quand sera choisi le prochain chef du Parti libéral.

J’espère que ça sera plus vers l’automne de l’an prochain ça va permettre d'avoir d’autres candidats. [...] Ce qui est le mieux pour le parti libéral, c’est qu’on ait un bon débat d’idées, [...] et on espère aussi que peut-être même des femmes voudraient être candidates également et je pense que cela apporterait beaucoup au Parti libéral, déclare Donald Arseneault.

Avec les informations de l'émission La matinale

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !