•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fonds d’indemnisation: les Méganticois invités à soumettre des projets « significatifs »

Des rails de train près du centre-ville de Lac-Mégantic.

Les Méganticois sont invités à soumettre leurs projets de développement (archives).

Photo : Radio-Canada / Martin Bilodeau

Radio-Canada

Les citoyens et les promoteurs qui souhaitent présenter un « projet significatif pour la communauté de Lac-Mégantic » sont invités à se manifester au député de Mégantic, François Jacques. Celui-ci a annoncé les modalités qui guideront le choix de ces projets financés à partir du Fonds d'indemnisation des victimes de Lac-Mégantic.

Environ 19 millions $ devront être redistribués dans ces projets.

Cette somme est la part que le gouvernement du Québec s’était engagé à verser aux Méganticois. La Cour supérieure avait confirmé que Québec pouvait distribuer les surplus de sa réclamation faite au Fonds d’indemnisation des victimes de Lac-Mégantic, sans que les avocats ne perçoivent d'honoraires.

Dans un communiqué, le député Jacques signale que les personnes ou groupes qui souhaitent faire une proposition doivent déposer une lettre d’intention ainsi qu’un document de présentation avant le 25 novembre prochain, et que ces projets doivent répondre à principaux critères.

La proposition doit « combler un vide » ou répondre à un besoin créé à la suite de la tragédie du 6 juillet 2013. Il peut aussi « répondre à un besoin significatif non comblé ».

Des représentants de plusieurs secteurs d'activités et une consultation citoyenne permettront de choisir les projets soumis.

Rappelons que ces 19 millions $ correspondent au montant que Québec touchera lors de la redistribution des 39 millions $ provenant du plan d'arrangement avec les créanciers de la Montreal, Maine & Atlantic (MMA).

Le reste de la somme sera divisée entre les autres créanciers, soit les victimes, la Municipalité de Lac-Mégantic et les assureurs en proportion de ce qui a déjà été entériné par le tribunal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !