•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tramway : la facture bondit de 600 millions

Montage d'une image du tramway devant la carte du réseau de transport structurant.

Le projet de tramway de Québec.

Photo : Radio-Canada

Le tramway de Québec coûtera plus cher que prévu. Selon de nouvelles informations, la facture atteint désormais 4 milliards de dollars, soit 600 millions de plus qu’escompté.

Le nouveau budget du réseau structurant a été révélé par Le Journal de Québec, puis confirmé par Radio-Canada.

Selon deux sources gouvernementales au fait du dossier, le dépassement budgétaire aurait été soumis par le bureau de projet du tramway au ministère des Transports du Québec en début de semaine.

Ainsi, le budget du projet ne serait plus de 3,365 milliards de dollars, mais atteindrait plutôt les 4 milliards de dollars. L’augmentation frise les 18 %.

Nos sources gouvernementales montrent du doigt l’inflation, mais aussi la reprise du processus d’approvisionnement pour expliquer la hausse.

Explosion des coûts

Je ne suis pas content, a laissé tomber le ministre des Transports François Bonnardel. On va s'asseoir avec la nouvelle administration dans les prochaines semaines et on va comprendre comment ils ont pu arriver à une explosion de coûts aussi importante.

Le ministre des Transports, François Bonnardel, en mêlée de presse au Parlement.

Le ministre des Transports, François Bonnardel, en mêlée de presse au Parlement.

Photo : Radio-Canada

Le ministre précise qu’il n’a toujours pas reçu de demande officielle pour bonifier le budget alloué au tramway. Après avoir répété pendant des années que le projet devait impérativement être réalisé à l’intérieur du budget de 3,3 milliards de dollars, il ouvre maintenant la porte à débourser des sommes additionnelles.

Je suis conscient de l'inflation et de la pression pour les grands projets, explique-t-il en ajoutant qu’il s’attend à ce que la Ville de Québec soit capable de réduire l'augmentation de ces coûts le plus possible.

Selon le député solidaire Sol Zanetti, la Coalition avenir Québec ne peut s'en prendre qu'à elle pour la facture qui grimpe en flèche.

S'il n'y avait pas eu les guerres de financement contre Ottawa, une refonte du tracé, une fusion des bureaux de projet, on n’aurait pas eu ce retard-là et il n'y aurait pas eu cette augmentation de coûts, analyse le député de Jean-Lesage. Aujourd'hui, je trouve ça hypocrite de les voir s'indigner de cette affaire-là alors qu'ils en sont les principaux responsables.

Dans le cadre d'une entente survenue en avril dernier sur la poursuite du tracé vers l'Est, tout excédent du coût estimé du projet sera assumé à parts égales à hauteur de 33,33 % par la Ville ainsi que les deux ordres de gouvernement.

La Ville dément

Par courriel, le porte-parole de la Ville de Québec, David O’Brien, refuse de confirmer le nouveau budget du tramway.

Toute allusion à une hausse du coût du projet de tramway est une pure spéculation, écrit-il.

La Ville se dit cependant consciente que la relance de l’économie au sortir de la pandémie de COVID-19 entraîne une surchauffe dans l’industrie de la construction, ce qui peut faire pression sur les budgets des grands projets d’infrastructures.

La Ville est toujours en vigie sur les facteurs économiques externes hors de son contrôle qui peuvent causer une variation sur la situation budgétaire du projet, et ce, tout au long de sa durée de réalisation, précise David O’Brien. Personne ne peut savoir actuellement comment évolueront ces éléments économiques.

Le cabinet du maire Labeaume n’a pas souhaité commenter la situation budgétaire du tramway.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !