•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Halloween de plus en plus électrique

Une personne traverse une salle avec des lumières et des décorations d'Halloween.

BC Hydro recommande aux familles d’inspecter régulièrement leurs décorations et de les garder éloignées des lignes électriques.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Radio-Canada

Près de 25 % des Britanno-Colombiens optent désormais pour autant de décorations exubérantes et électriques pour l'Halloween que pour les fêtes de fin d’année, révèle un récent sondage de BC Hydro.

Mais ces décorations engendrent des coûts et une consommation supplémentaire d'électricité, rappelle BC Hydro.

Avec l’arrivée du 31 octobre, 13 % des résidents de la province utiliseront des éclairages extérieurs et des citrouilles électriques cette année, tandis que 5 % opteront pour des objets gonflables à brancher qui illumineront leur jardin.

C’est peut-être à cause de la pandémie, les gens ont l’impression d’avoir raté trop de célébrations l’an dernier, moins de personnes décoraient et faisaient la tournée des maisons d’Halloween, alors peut-être qu’il y a un revers cette année, s’interroge Susie Rieder, porte-parole de BC Hydro.

De leur côté, près de 10 % des Britanno-Colombiens décoreront encore davantage leur maison pour l'Halloween cette année que lors des fêtes de fin d’année.

De la mi-décembre au début janvier, les décorations représentent généralement 3 % de la consommation électrique de la province. L'Halloween pourrait éventuellement atteindre ce niveau, si la tendance se maintient, selon Susie Reider.

Conseils à adopter

BC Hydro recommande aux Britanno-Colombiens d’opter pour des décorations alimentées aux diodes électroluminescentes (DEL), dont la durée de vie est 10 fois supérieure aux lumières incandescentes.

Selon le sondage, 22 % des Britanno-Colombiens utilisent encore des mélanges de lumières incandescentes, accompagnés de quelques diodes électroluminescentes (DEL), alors que 8 % utilisent seulement des lumières incandescentes.

BC Hydro conseille également de brancher ses décorations électriques à une minuterie, pour éviter qu’elles soient allumées en tout temps.

Les familles devraient également s’assurer que les agencements utilisés sont faits pour l’utilisation prévue; il ne faut pas utiliser des lampes d’intérieur en extérieur, par exemple, question sécurité.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !