•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Greyhound reprend ses liens transfrontaliers avec Vancouver, Toronto et Montréal

Un autocar Greyhound.

Greyhound est l’un des plus grands services d’autobus frontalier entre le Canada et les États-Unis.

Photo : CBC News

Radio-Canada

Après plus de deux ans d’arrêt, le service d’autocars Greyhound reprendra ses activités le 8 novembre, le jour de la réouverture de la frontière terrestre entre les États-Unis et le Canada. Les trajets reprendront entre Montréal, Toronto et Vancouver vers des destinations américaines. 

Les voyageurs peuvent réserver dès à présent leurs billets pour ces trajets.

Quiconque souhaite se rendre aux États-Unis devra être complètement vacciné et présenter un résultat négatif à un test de dépistage du SRAS-CoV-2 effectué dans les 72 heures avant son arrivée à la frontière, indique la compagnie d’autocars sur son site Internet.

Les passagers devront également remplir leurs informations de voyages obligatoires sur ArriveCAN en ligne ou en utilisant l’application numérique.

La compagnie indique qu’elle souhaite fournir des tarifs abordables et un moyen de transport sans stress aux passagers qui reprennent progressivement leurs voyages à la normale, surtout pour le temps des fêtes.

Près d’un siècle après le début de ses activités au Canada, Greyhound a cessé de desservir l'Ouest canadien en 2018, à l’exception de la liaison transfrontalière entre Vancouver et Seattle.

En 2020, la compagnie a mis sur pause ses trajets intérieurs restants au Québec et en Ontario, à cause d'une baisse de l'achalandage lié à la pandémie. Elle y a ensuite mis fin de façon permanente, à l’exception de trajets transfrontaliers entre Montréal et New York, Montréal et Boston, ainsi que Toronto et New York et Toronto et Buffalo.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !