•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un accompagnement administratif du CIUSSS au complexe Le Noble âge

Une résidence privée pour aînés vue de l'extérieur l'automne.

Le complexe Le Noble âge est situé sur la rue Saint-Léon à Jonquière.

Photo : Radio-Canada / Catherine Gignac

Radio-Canada

En raison de problèmes de gestion, le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Saguenay-Lac-Saint-Jean a mis en en place un service d'accompagnement à la direction du complexe Le Noble âge, une résidence privée pour ainés (RPA) de Jonquière.

Depuis une semaine, des employés du CIUSSS sont sur place pour aider les gestionnaires à régler certains manquements. Le porte-parole du CIUSSS, Pierre-Alexandre Maltais, n'a pas voulu aller dans les détails, mais il affirme qu'il s'agit principalement de problèmes administratifs à la RPA de la rue Saint-Léon.

C'est vraiment des écarts plutôt au niveau administratif. On peut parler d'horaires qui seront moins bien remplis, de la gestion sur place qui n'est pas tout à fait adéquate, en lien avec la certification des RPA, a-t-il expliqué.

Le CIUSSS n'a pas d'échéancier sur la fin de l'accompagnement.

Radio-Canada a tenté de contacter les gestionnaires, mais en vain.

Selon son site Internet, Le Noble âge est un complexe médicalisé pour personnes âgées qui comprend 125 chambres réparties dans trois bâtiments reliés. Il est aussi mentionné que des infirmières, infirmières auxiliaires et préposés aux bénéficiaires sont disponibles 24 heures sur 24, sept jours sur sept.

D'après le site du ministère de la Santé, la certification reconnaît la conformité des RPA selon des critères et des normes qui se trouvent dans le Règlement sur la certification des résidences privées pour aînés en vigueur depuis le 5 avril 2018. Le règlement détermine les exigences auxquelles l’exploitant doit se conformer.

Avec des informations de Philippe L'Heureux

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !