•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec défend son financement d’une firme active dans un paradis fiscal

Le ministre des Finances Eric Girard à prend la parole à l'Assemblée nationale.

Le ministre des Finances, Eric Girard (archives)

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

La Presse canadienne

Le gouvernement Legault défend un investissement de 25 millions de dollars d'Investissement Québec (IQ) dans une entreprise qui fait des affaires dans un paradis fiscal.

La firme White Star fait des affaires à Guernesey, une île reconnue comme un paradis fiscal.

Investissement Québec prend des décisions pour le bienfait des Québécois, a déclaré le ministre responsable d'IQ, Pierre Fitzgibbon, mercredi, après la séance du conseil des ministres, en arguant que le placement avait été fait au Québec.

C'est un investissement qui est approprié, a soutenu le ministre des Finances, Eric Girard, en mêlée de presse mercredi au Parlement, en ajoutant que toutes les vérifications avaient été faites.

C'est lui qui a défendu cet investissement à la période de questions, plutôt que M. Fitzgibbon, pourtant responsable d'IQ.

Le ministre de l'Économie ne se lève pas [pour répondre à la question], a déploré la députée libérale Marwah Rizqy, elle-même fiscaliste.

Est-ce que c'est parce qu'il est gêné aujourd'hui? Parce que la dernière fois que j'ai regardé, l'île de Guernesey, c'est clairement un paradis fiscal [...] Les Québécois paient leurs impôts. Vos amis, est-ce qu'ils le font?

Le député libéral Monsef Derraji a tenté de savoir quelle avait été l'implication du ministre de l'Économie dans la décision d'investir dans le nouveau fonds.

Le leader parlementaire du gouvernement, Simon Jolin-Barrette, estime que l'opposition tente de salir le ministre de l'Économie, ça n'a pas de bon sens.

Le ministre de l'Économie n'a pas été impliqué, a rétorqué M. Girard, en ajoutant qu'on garde une saine distance.

Selon lui, il faut investir dans des fonds qui aident les entreprises en démarrage comme celui de White Star. Le fonds White Star est dirigé par deux Québécois dynamiques, a-t-il plaidé.

Investissement Québec a fait toutes les vérifications, a-t-il poursuivi en mêlée de presse. IQ négocie par une société en commandite canadienne et toutes les obligations fiscales sont remplies, a-t-il assuré.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !