•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Montréal va remplacer 14 000 entrées d’eau en plomb supplémentaires

La Ville de Montréal s’attend à devoir remplacer près de 30 % d’entrées d’eau en plomb de plus que prévu d’ici 2030. Une facture de plusieurs dizaines de millions de dollars.

Un ouvrier penché devant une fosse sur un terrain privé.

Remplacement d'une entrée d'eau en plomb à Montréal

Photo : Radio-Canada

Lorsque l’administration Plante a dévoilé en octobre 2019 un nouveau plan d’action pour le remplacement des entrées d’eau en plomb, on s’attendait à devoir en remplacer autour de 50 000 d’ici 2030.

Deux ans plus tard, les chiffres ont été revus à la hausse.

On estime qu’on va augmenter de 14 000 de plus, passer de 50 000 à 64 000, a dévoilé le vice-président du comité exécutif et responsable de l’eau et des infrastructures à la Ville de Montréal, Sylvain Ouellet.

Ce dernier explique que le bassin de bâtiments à dépister a été élargi depuis deux ans.

On pense qu’il n’y en aura pas plus parce qu’on a fait un gros ménage des bases de données et des archives au niveau des arrondissements et des anciennes banlieues, affirme-t-il.

Un budget de plusieurs centaines de millions de dollars est prévu d’ici 2030 pour les remplacements et le dépistage.

Des travaux sont en cours derrière lui.

Sylvain Ouellet, vice-président du comité exécutif et responsable de l’eau et des infrastructures à la ville de Montréal

Photo : Radio-Canada

La cadence a doublé

Rencontré sur l’un des nombreux chantiers, le responsable de l’eau et des infrastructures à la Ville de Montréal se réjouit de la cadence des travaux.

On atteint vraiment cette année un rythme de croisière intéressant pour le remplacement des entrées de service en plomb. [...] C’est un problème qui avait malheureusement été négligé, note-t-il.

Selon les données obtenues de la Ville de Montréal, près de 12 000 entrées de service ont été remplacées de 2018 à 2020, soit une moyenne de 4000 par année.

L’administration précédente avait au mieux enregistré 2420 remplacements en 2017.

En septembre 2015, la responsable de l’eau à Montréal sous l’administration Coderre, Chantal Rouleau, avait fixé un objectif ambitieux de 5000 remplacements par année puisqu'il y a un enjeu de prévention en matière de santé pour les jeunes familles, dont les enfants de moins de six ans et les femmes enceintes. Un objectif jamais atteint.

C’est en 2006 que le maire de l’époque, Gérald Tremblay, avait lancé un premier plan visant à remplacer 69 000 entrées de service sur 20 ans. Quinze ans plus tard, plus de 24 000 entrées d’eau en plomb ont été remplacées.

Remplacement d'une entrée d'eau en plomb

Remplacement d'une entrée d'eau en plomb

Photo : Radio-Canada

Un enjeu de santé publique

La présence de plomb dans l’eau potable fait les manchettes, notamment depuis que Santé Canada a abaissé en 2019 la norme de concentration maximale admissible du plomb dans l’eau potable, de 10 ug/litre à 5 ug/litre.

Selon le site du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, le plomb est reconnu pour avoir des effets néfastes sur la santé humaine [...] il affecte surtout le système nerveux et peut entraîner des effets mineurs sur le développement intellectuel des nourrissons et des enfants de moins de 6 ans.

Comme le rappelle le vice-président du comité exécutif, il suffit d’avoir un mètre de conduite en plomb pour que la qualité de l’eau ne respecte pas les nouvelles normes fédérales au niveau du plomb.

Son administration oblige depuis près d’un an les propriétaires à remplacer leur portion privée de l’entrée d’eau en plomb, autrement la Ville s’occupe de réaliser les travaux sur la portion privée lorsque la portion publique est remplacée.

Au-delà de l’augmentation en termes de nombre, c’est le changement de notre réglementation qui est important [...] Avant, quand il y avait du plomb sur la partie privée, seulement 1 propriétaire sur 10 la remplaçait.

Avec la collaboration de Aude Garachon

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !