•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Estrien Pilou signera la musique d’un film américain

Pilou.

L'Estrien Pierre-Philippe Côté, alias Pilou, signera la trame musicale d'un premier film américain.

Photo : Crédit photo : Oli Chapo

Anik Moulin

L'Estrien Pierre-Philippe Côté, alias Pilou, travaille sur la trame musicale du film américain Not Okay, réalisé par Quinn Shephard et produit par Searchlight Pictures, les studios derrière Nomadland, La forme de l'eau et Le Grand Hôtel Budapest.

Je suis très bien reçu par le studio, c'est Searchlight qui produit. C'est mon premier gros film américain! Je vais faire une bonne partie de la production ici en Estrie. Ça va être un travail quand même assez colossal qui s'annonce pour les prochains mois, explique Pilou, musicien-compositeur-entrepreneur.

Quinn Shephard est une actrice et réalisatrice américaine. L'histoire de leur première rencontre est, elle-même, digne d'un film! Il y a quelques années, Pilou remplace Charlotte Cardin lors du Festival d'été de Québec. La jeune Américaine est alors en vacances dans la Ville de Québec et entend la musique de Pilou. Ce fut un coup de cœur instantané. Il accepte alors de collaborer musicalement à son premier long métrage, à petit budget, Blame.

C'est un peu la Xavier Dolan new-yorkaise. Elle a autoproduit son premier film à l'âge de 18 ans. Elle a tout écrit, scénarisé, réalisé, dans lequel elle joue, affirme l'artiste de St-Adrien, qui ne peut révéler, pour l'instant, les détails de Not Okay. Il affirme toutefois que ce sera un film extrêmement percutant.

Depuis quelques semaines déjà, le musicien planche sur la musique du long métrage américain.

Ça fait déjà plusieurs mois que le film m'habite. Et moi, je fonctionne beaucoup comme ça. Je lis le scénario et j'entends de la musique dans ma tête. Et ensuite, c'est de faire coller cette musique-là au scénario et aux personnages, et de développer les thèmes, le leitmotiv, ajoute Pilou.

Du rêve à la réalité

Démontrer qu'un artiste de la région peut rêver grand, c'est le souhait de Pilou.

« Regardez, un p'tit gars de Val-des-Sources peut aspirer, un jour, à composer la musique pour un film américain, ou pour des films québécois, des séries québécoises. C'est ça qui fait ma fierté! »

— Une citation de  Pilou, musicien-compositeur-entrepreneur

Nous pouvons entendre la musique de Pilou dans le film Les Affamés, de Robin Aubert, qui lui a d'ailleurs valu l'Iris de la meilleure musique de film en 2018.

Une succursale du BEAM à Sherbrooke?

Pilou est également le président et directeur créatif du Bureau estrien de l’audiovisuel et du média, le BEAM, installé dans l'ancienne église de St-Adrien. L'idée d'implanter une succursale du BEAM à Sherbrooke fait son chemin.

Le musicien souhaite avoir un lieu fixe où on pourrait accueillir des productions. Un espace qui permettrait d'avoir des équipements en locations, des bureaux de productions, le costumier. Cette nouvelle succursale à Sherbrooke pourrait voir le jour en 2022.

Les Américains veulent venir ici. C'est à nous de construire les infrastructures et de bâtir les réseaux et l'écosystème pour pouvoir les accueillir. Et pour pouvoir faire rayonner la créativité de nos créateurs à l'international, conclut le créateur Pilou.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !