•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le nouveau tracé du 3e lien fait des heureux sur la Rive-Sud de Québec

Le tunnel sera aménagé sur deux étages avec un total de six voies de circulation, dont deux réservées au transport en commun.

Une capture d'écran de la vidéo de présentation. (archives)

Photo : Gouvernement du Québec

Les changements apportés au tracé du futur tunnel entre Québec et Lévis sont bien accueillis par certains candidats à la mairie ainsi que par la Chambre de commerce de Lévis.

Ça va entièrement dans notre logique, lance le maire sortant de Lévis et candidat à sa propre succession, Gilles Lehouillier.

Selon les nouveaux plans du gouvernement caquiste, les automobilistes qui empruntent le tunnel ne pourront pas avoir accès directement au centre-ville de Québec via l’infrastructure, qui sera plutôt réservée aux autobus pour cette portion du tracé.

La grande révolution avec le tunnel c'est l'ajout d'un réseau de transport en commun moderne. On sait que l'axe des ponts n'a pas été configuré pour le transport en commun, explique M. Lehouillier.

Le pont de Québec avec des cônes de construction et du trafic.

Le 3e lien s'ajoutera aux deux ponts qui relient Québec et Lévis. (archives)

Photo : Radio-Canada

« On prévoit d'augmenter de 50 000 heures la fréquence des autobus. »

— Une citation de  Gilles Lehouillier, maire de Lévis

Bon pour les automobilistes

Gilles Lehouillier croit que le nouveau tracé sera aussi avantageux pour les automobilistes qui prendront leur véhicule pour traverser le Saint-Laurent dans la région.

La décision est bonne parce que, quel est l'objectif du tunnel au niveau de l'automobile? Relier les autoroutes. Il y a un chaînon manquant entre la 40 et l'autoroute 20. C'est ce que va faire le tunnel, soutient M. Lehouillier.

Une esquisse du projet de tunnel sous-fluvial entre Québec et Lévis.

Le tunnel de 19,4 m de diamètre permettra l’aménagement de six voies de circulation sur deux étages. (archives)

Photo : Radio-Canada

Même son de cloche du côté de la Chambre de commerce de Lévis.

L'important c'est d'avoir une voie de transit pour l'automobile, d'autoroute à autoroute. Pour les deux centres-villes, le transport en commun doit être privilégié et encouragé, estime la vice-présidente exécutive et directrice générale, Marie-Josée Morency.

En évitant qu’il y ait plus de véhicules individuels qui arriveront directement dans le quartier Saint-Roch, le ministre des Transports, François Bonnardel, assure avoir écouté les inquiétudes des résidents du secteur.

La Chambre de commerce de Lévis salue aussi cette sensibilité à l'égard des citoyens.

Sortie au pôle Desjardins

Certains soulignent néanmoins que le projet devrait inclure le secteur Desjardins à Lévis.

Elhadji Mamadou Diarra candidat du parti Repensons Lévis souhaite l'ajout d'un accès direct au tunnel dans le secteur Desjardins au lieu d'avoir un détour par autobus jusqu'à l'entrée sud du tunnel dans le secteur de Monseigneur-Bourget.

Elhadji Mamadou Diarra, candidat aux élections municipales pour le parti Repensons Lévis.

Elhadji Mamadou Diarra est le candidat du parti Repensons Lévis. (archives)

Photo : Radio-Canada / Steve Breton

Pour nous l'important c'est d'avoir une sortie au pôle Desjardins pour une plus grande efficience pour le transport en commun. C'est ce que nous allons défendre, explique le candidat à la mairie de Lévis.

Avec les informations de Marc-Antoine Lavoie

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !