•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les organismes communautaires de Rimouski réclament plus d’espaces

Stéphanie Beaudoin répond aux questions d'une journaliste.

Stéphanie Beaudoin, artiste accompagnatrice avec l'Unité théâtrale d’intervention locale.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Quinze organismes communautaires de Rimouski interpellent les futurs élus municipaux de la région afin de mieux « accueillir des initiatives citoyennes dédiées à l’autonomie collective, à la création artistique et au développement de réseaux solidaires ».

Ceux-ci dénoncent le manque d’espaces créatifs dans la région, dans une lettre ouverte intitulée Une bâtisse, pour un lieu collectif à Rimouski .

En entrevue à Info-réveil, Stéphanie Beaudoin, coordonnatrice de l’Unité théâtrale d’intervention locale, l'une des organisations signataires, dit qu'il faudrait revoir la gestion ou donner plus facilement accès à des lieux déjà existants pour répondre aux besoins de la communauté.

Selon elle, plusieurs lieux dans la région ne sont pas utilisés à leur potentiel.

Elle espère qu’avec cette lettre ouverte, les candidats municipaux prendront position dans cette affaire.

Un peu plus de 200 personnes ont signé cette lettre ouverte.

La culture aux élections municipales

Les deux candidats à la mairie de Rimouski, Guy Caron et Virginie Proulx, touchent à la culture de diverses façons dans leur plateforme électorale.

Virginie Proulx, indique entre autres vouloir travailler de concert avec des organismes.

Son opposant, Guy Caron, souhaite transformer le centre-ville de Rimouski, en Quartier de la culture.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !