•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec présentera une mise à jour économique le 25 novembre

M. Girard en conférence de presse.

Le ministre des Finances du Québec, Eric Girard

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy Roussel

|

Le ministre des Finances du Québec, Eric Girard, annonce qu'il déposera une mise à jour économique le 25 novembre qui sera principalement axée sur la pénurie de la main-d'œuvre et l'inflation.

Expliquant que le temps est venu de donner l'heure juste aux Québécois sur les finances et l'économie du Québec compte tenu de l'importante volatilité dans les données, le ministre Girard a expliqué que cet exercice permettra aussi à son gouvernement de réitérer son objectif d'atteindre un retour à l'équilibre budgétaire, après contribution au Fonds des générations, à compter de 2027-2028.

« Il y aura des mesures pour lutter contre la rareté de la main-d’œuvre et aussi quelques mesures ciblées pour lutter contre la hausse du coût de la vie. »

— Une citation de  Eric Girard, ministre des Finances du Québec

Lors du dépôt de son dernier budget, en mars dernier, le ministre a expliqué qu'il se donnait sept ans pour rétablir l'équilibre budgétaire afin de se donner les marges nécessaires pour passer à travers la crise de la COVID-19 tout en soutenant la relance économique.

Lors du dernier budget, le déficit du gouvernement se chiffrait à 15 milliards de dollars pour l’année 2020-2021, après un versement de 3 milliards au Fonds des générations.

Aujourd'hui confronté à une pénurie de travailleurs jamais vue dans l'histoire du Québec, le gouvernement Legault doit aussi composer avec une poussée inflationniste qui se traduit par des hausses sensibles du prix des carburants, de l'électricité, de l'épicerie, du logement et des biens et services jugés essentiels.

Habituellement, a expliqué Eric Girard, l’inflation oscille autour de 2 % par année, alors que cette année, elle pourrait atteindre 4 % en moyenne, soit le double de sa valeur habituelle. C’est un changement important, a prévenu le ministre.

Il y a plusieurs explications à ça, il y a des éléments temporaires, il y a des éléments permanents, mais ce qui est certain, c’est qu'on doit aider les Québécois, estime Eric Girard. Mais quels Québécois exactement?

En moyenne le revenu disponible augmente au moins aussi rapidement que l’inflation. Alors ceux qu’il faut aider, c’est ceux qui ne bénéficient pas des hausses de revenu pour faire face aux hausses du coût de la vie, a-t-il expliqué.

D'un point de vue plus global, Eric Girard constate que l'économie du Québec se porte très bien. Tellement bien que le gouvernement doit aujourd'hui composer avec le spectre d'une surchauffe de l'économie.

« Une des raisons pour lesquelles on a un peu plus d’inflation, c’est que l’économie performe très bien, sort très bien de la crise. Il y a plus de revenus et il y a plus de dépenses. »

— Une citation de  Eric Girard, ministre des Finances du Québec

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !