•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

A-20, centre des congrès, les opinions des aspirants maires de Trois-Pistoles divergent

Portraits de Philippe Guilbert et Yves Lauzier, candidats à la mairie de Trois-Pistoles.

Philippe Guilbert et Yves Lauzier, candidats à la mairie de Trois-Pistoles.

Photo : Radio-Canada

Les deux candidats en lice pour succéder au maire Jean-Pierre Rioux à Trois-Pistoles proposent des visions plutôt divergentes pour l'avenir de la ville.

Lors du scrutin du 7 novembre, les Pistolois devront en effet choisir entre Philippe Guilbert, qui axe sa campagne sur la participation citoyenne, le sport et la culture, et Yves Lauzier, qui priorise plutôt le développement économique et l'hébergement.

À l'instar du maire sortant, Jean-Pierre Rioux, M. Lauzier souhaite ardemment réaliser le projet de centre des congrès à Trois-Pistoles.

Le centre des congrès et le projet d'hôtel, j'aimerais bien être capable de bâtir ça, on a vraiment besoin d'hébergement à Trois-Pistoles, dit-il. Il ajoute que l'absence d'une telle infrastructure empêche la ville d'accueillir des événements d'envergure ou des tournois sportifs, puisqu'il y a peu d'hébergement disponible.

Un nouveau développement commercial pourrait apparaître à l'intersection de la route 132 et 293 à Trois-Pistoles.

Le terrain envisagé pour la construction d'un centre des congrès est situé à l'intersection des routes 132 et 293 à Trois-Pistoles (archives).

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Son adversaire, M. Guilbert, convient qu'il manque d'hébergement, mais se questionne : Est-ce que ce projet-là est le bon? Ça reste à voir, affirme-t-il, en précisant que les besoins ont changé depuis l'élaboration du projet, qui s'est faite avant la pandémie. C'est pourquoi il est primordial, selon lui, de le réévaluer, voire même le bonifier, si cela s'avère nécessaire.

Autoroute 20

Par ailleurs, M. Guilbert se dit peu favorable au prolongement de l'autoroute 20 entre Notre-Dame-des-Neiges et le Bic. Le projet [...], comme il est présenté en ce moment, c'est sûr qu'il aurait des impacts négatifs, que ce soit pour l'environnement, les terres agricoles que l'autoroute va traverser, dit-il.

« Je ne peux pas me positionner pour un projet qui va nuire à la vitalité économique de ma ville. »

— Une citation de  Philippe Guilbert, candidat à la mairie de Trois-Pistoles

De son côté, Yves Lauzier préfère ne pas prendre position dans ce dossier pour l'instant. Il estime qu'il n'a pas toute l'information qu'il faut pour prendre une décision éclairée, mais convient cependant que ce projet risque d'avoir un impact à Trois-Pistoles s'il se concrétise.

« Il va y avoir des commerces qui vont en pâtir, comme ç'a été le cas, à L'Isle-Verte, à Cacouna [...] il va y avoir moins d'achalandage, on ne se le cachera pas. »

— Une citation de  Yves Lauzier, candidat à la mairie de Trois-Pistoles

Écouter les candidats de Trois-Pistoles à l'émission Même Fréquence

Parc de l'aventure basque et autres infrastructures

Finalement, en ce qui a trait aux infrastructures, Philippe Guilbert souhaite entre autres isoler le Parc de l'aventure basque, qui est à l'abandon depuis plusieurs années, afin de le rendre plus intéressant pour d'éventuels promoteurs.

C'est ça le problème de ce bâtiment-là, estime-t-il. On ne peut pas l'utiliser l'hiver [...] il est utilisable seulement du mois de mai-juin à septembre-octobre, ça réduit pas mal les possibilités, estime-t-il.

Le parc de l'aventure basque de Trois-Pistoles.

Le parc de l'aventure basque de Trois-Pistoles est à l'abandon depuis plusieurs années (archives).

Photo : Radio-Canada / Radio-Canada/Simon Turcotte

M Lauzier propose pour sa part d'en faire un centre multifonctionnel, en collaboration avec le Camping de Trois-Pistoles et d'autres organismes. Il compte également mener à bien les projets de développement résidentiel de la Tannerie et l'agrandissement du Manoir l'Héritage.

Son adversaire promet de son côté de mieux entretenir les rues et les trottoirs et souhaite aussi soutenir les projets de développement qui permettront d'améliorer l'offre de logements à Trois-Pistoles.

Un débat entre les candidats est prévu le jeudi 28 octobre à l'école secondaire de Trois-Pistoles. M. Guilbert sera cependant le seul à y participer, puisque M. Lauzier s'est désisté, se disant en désaccord avec la formule du débat et le choix du modérateur.

Avec la collaboration de Maude Rivard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !